Hommage à Pierre Dumont à Jonquière

Odette Bergeron présente Pierre Dumont, le son des... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Odette Bergeron présente Pierre Dumont, le son des choses, un livre publié à compte d'auteur en 2011 et relatant les 35 années précédentes de création. La complice de Pierre Dumont a conservé la table de travail de l'artiste, où il a passé d'innombrables heures à créer.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Cinq années se sont écoulées depuis que Pierre Dumont s'est éteint. Malgré le temps qui passe, la maison qu'il a habitée pendant des années, aux abords du lac Kénogami, est toujours imprégnée de sa présence. Ses oeuvres sont partout. Les murs, les meubles et même le jardin en sont habillés, exposition permanente dont seuls les invités peuvent profiter.

La toile Retour d'Espagne, réalisée en 2004, est... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

La toile Retour d'Espagne, réalisée en 2004, est le fruit de l'alliage entre un contreplaqué, la peinture à l'huile et différents objets.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Pierre Dumont avait l'habitude d'installer certaines de ses... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 1.1

Agrandir

Pierre Dumont avait l'habitude d'installer certaines de ses oeuvres sur le terrain de sa résidence.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Témoin privilégié de l'oeuvre, Odette Bergeron, celle qui a partagé la vie de l'artiste pendant des années, a décidé de remédier à la situation. À compter du 6 novembre, elle présentera une exposition hommage au Centre national d'exposition de Jonquière.

Pendant des années, Odette Bergeron et Pierre Dumont ont habité la maison de Lac-Kénogami, juchée sur une colline qui permet d'apprécier l'étendue d'eau dans toute sa splendeur. Odette Bergeron y a toujours vu créer son conjoint. «Je lui donnais mon avis. Ça le rassurait sur des choses. J'avais un oeil assez critique», admet-elle. «Souvent, il rentrait ses oeuvres dans la maison, les regardait, puis finissait par les modifier. Il y en a des tableaux derrière chaque tableau», affirme-t-elle en souriant. «Il s'amusait, il prenait plaisir à les modifier.»

La passion et l'imagination de Pierre Dumont n'ont jamais fait défaut. «Il a essayé de créer jusqu'à la toute fin, mais il n'était plus capable de faire de grosses pièces.»

Depuis le décès de l'artiste en mai 2011, après un combat contre le cancer, Odette Bergeron veille sur les oeuvres et la mémoire de l'artiste. D'abord, elle a aménagé une partie de l'ancien atelier de Pierre Dumont en entrepôt isolé et chauffé. «Les oeuvres devaient être à l'abri, dans un endroit chauffé, afin d'être préservées. Disons que la façon de les entreposer laissait à désirer», souligne-t-elle en souriant.

Elle s'est ensuite lancée dans l'inventaire des pièces réalisées par l'artiste. Des toiles, des sculptures, des installations, de petits et grands formats.

«Je les ai fait évaluer. Le but, c'est d'avoir un inventaire. Pierre avait tout répertorié en photos et en diapositives», explique-t-elle. «C'est un travail de longue haleine. J'ai pris les choses en mains pour m'assurer que son oeuvre perdure.»

Puis, pour ne pas qu'on l'oublie, pour que tous aient accès à ses oeuvres, elle a approché le Centre national d'exposition de Jonquière.

«Comme ça fait cinq ans que Pierre est décédé, j'en ai parlé au CNE et ils m'ont dit que je devrais déposer un dossier. C'est ce que j'ai fait et ma proposition a été acceptée.»

L'exposition hommage à Pierre Dumont sera présentée dans la salle principale du CNE, du 6 novembre 2016 au 15 janvier 2017. Le vernissage aura lieu le dimanche 6 novembre à 14h30.

Les oeuvres de l'artiste pluridisciplinaire seront ainsi exposées pour une première fois depuis son décès.

«Je veux retracer son parcours artistique, du début de la création à la fin», affirme Odette Bergeron. Elle possède plusieurs des pièces que Pierre Dumont a fabriquées au cours des dernières années de sa vie. Elles sont conservées précieusement.

D'autres, plus anciennes, dont elle dispose toujours, ne sont pas en très bon état. L'artiste avait l'habitude de placer certaines de ses créations sur son terrain, dans le jardin, sur les murs extérieurs de sa résidence. «Certaines se sont abîmées avec le temps, se sont dégradées», explique Odette Begeron.

«Comme c'est une rétrospective, je vais devoir aller chercher des oeuvres ailleurs. Les récentes, j'en ai encore beaucoup. Mais pour remonter dans le temps, je vais devoir aller chez les collectionneurs. La plupart ont été vendues. Je peux en retrouver plusieurs. Il en a fait beaucoup.»

Odette Bergeron ignore encore la forme que prendra l'exposition. Tout dépend des pièces sur lesquelles elle mettra la main. Une chose est certaine, elle est heureuse de présenter son oeuvre au public.

«Je souhaite remettre ses oeuvres en mémoire, que le public puisse revoir ses pièces, que les gens n'oublient pas son apport au milieu. Il a été très impliqué au niveau culturel. Je souhaite que son oeuvre soit reconnue», conclut la complice de l'artiste.

Les vides élastiques est issue de la série... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Les vides élastiques est issue de la série Le répertoire D'Icare de 1998. Elle est composée de papier encollé sur bois gravé.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Une marque indélébile dans la région

Adepte du mélange des matières et des formes d'art, Pierre Dumont a marqué le milieu culturel régional de plusieurs façons. L'artiste interdisciplinaire a laissé sa marque, autant dans le monde des arts visuels que dans celui des notes.

Pierre Dumont a commencé à créer en suivant des cours de peinture dans le sous-sol de Pierrette Gaudreault à l'adolescence.

Un bac de l'université Laval en sculpture en mains, l'homme originaire de Kénogami est revenu s'installer dans la région au milieu des années 70.

Il a participé à la fondation de la galerie de l'Arche, institution du centre-ville de Jonquière regroupant des cinéastes, des musiciens, des sculpteurs et des peintres.

Il a quitté le centre d'exposition pour participer à la fondation du Centre d'expérimentation musicale à la fin des années 70. Puis, il a fondé le Festival des musiques de création en 1989, événement dont il a assuré la direction artistique jusqu'en 2009.

De nombreux jeunes ont aussi appris à son contact. Pierre Dumont a enseigné les arts visuels au Cégep de Jonquière de 1975 à 2007.

Avec des collègues, il a également mis sur pied le collectif Médium: Marge, organisme sans but lucratif dont la mission consistait à aider la relève à produire et diffuser des oeuvres.

Au fil des ans, Pierre Dumont a proposé plusieurs expositions, participé à de nombreux événements d'art in situ, a été invité à présenter une sélection d'oeuvres au siège social du Cirque du Soleil. Il s'est adonné à la sculpture sur neige, a fait partie de groupes et de productions musicales.

Le percussionniste a composé pour la danse, le théâtre, le cinéma.

«Il a consacré temps et énergie au développement culturel et artistique de la région», affirme Odette Bergeron, celle qui a partagé la vie de l'artiste pendant des années.

Il était de ceux qui ne dressent pas de frontières entre les formes d'arts.

«Quand il faisait des expositions, il y avait des musiciens au centre de l'oeuvre. Ses pièces étaient présentées avec la musique, avec des performances musicales et poétiques», rappelle la complice de l'artiste.

Pierre Dumont appréciait l'improvisation musicale, écoutait son instinct en arts plastiques.

Ses mains rendaient possible la cohabitation du bois, du métal, de la peinture à l'huile et de divers objets sur une même pièce.

Il utilisait tout ce qui lui tombait sous la main, transformait les matières en oeuvres d'art, il concevait et fabriquait ses propres instruments.

«Il a toujours créé. Jusqu'à ce que la maladie le force à abandonner», conclut Odette Bergeron.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer