Bonifier la culture au centre-ville de Chicoutimi

Le conseiller municipal de Saguenay Simon-Olivier Côté a... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le conseiller municipal de Saguenay Simon-Olivier Côté a à coeur le développement du Croissant culturel de Chicoutimi.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le conseiller municipal de Saguenay Simon-Olivier Côté désire repenser le programme du Croissant culturel de Chicoutimi pour 2017 afin «d'aller plus loin» dans ses orientations futures et de «bonifier» l'offre au centre-ville.

Le circuit d'art, de culture et de patrimoine reçoit un financement annuel d'environ 25 000$ de l'arrondissement et quelques milliers de dollars de l'Association des centres-villes de Chicoutimi. En plus d'indiquer des parcours patrimoniaux, les points d'attraits et les oeuvres d'art publiques sur une carte en ligne, le Croissant culturel gère les cadres photographiques sur le pont Saint-Anne et le projet d'intégration d'art actuel.

«On va entamer une réflexion à l'automne avec les services de la ville, les centres d'artistes et les autres gens du milieu. On ne peut pas encore dire à quoi ça va ressembler. On veut bonifier davantage l'art et la culture au centre-ville. C'est une des priorités de Saguenay. En tout cas, c'est une des miennes depuis mon arrivée en 2013», a confié M. Côté, lors du dévoilement de deux nouvelles estampes numériques sur la rue Racine dans le cadre du projet d'intégration d'art actuel.

Le conseiller du district 11 admet que cette dernière initiative pourrait être intéressante pour les autres arrondissements de Saguenay, mais qu'il leur appartient d'y accorder un budget. Ces dernières années, le financement du Croissant culturel a servi à maintenir les infrastructures en place et à développer les estampes numériques et les cadres photo. L'an prochain, d'autres devraient d'ailleurs s'ajouter sur la rue Roussel à Chicoutimi-Nord et sur la zone portuaire, comme un prolongement du pont Saint-Anne.

Par ailleurs, il est possible de faire un parcours audiothéâtral en téléchargeant les fichiers mp3 sur le site de Saguenay (www.ville.saguenay.ca) dans la section Patrimoine disponible dans l'onglet Découvrir Saguenay. Les capsules intitulées Par le trou de la serrure du temps... sont une réalisation du Théâtre 100 masques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer