Un premier album pour Sara Dufour

Le premier album physique de Sara Dufour verra... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le premier album physique de Sara Dufour verra le jour en septembre. L'aboutissement d'une des plus belles expériences de l'auteure-compositrice-interprète originaire de Dolbeau-Mistassini.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Sara Dufour flotte sur un nuage. L'auteure-compositrice-interprète s'apprête à lancer son premier album. Le point culminant d'une des plus belles expériences de sa vie.

L'auteure-compositrice-interprète originaire de Dolbeau-Mistassini, Sara Dufour a lancé... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

L'auteure-compositrice-interprète originaire de Dolbeau-Mistassini, Sara Dufour a lancé son premier extrait radio, «Dans l'sens contraire», il y a quelques jours à peine. Son album «Dépanneur Pierrette» sortira en septembre prochain.

Photo courtoisie

Il y a quelques jours à peine, Dans l'sens contraire, le premier extrait radio de Sara Dufour, a été lancé. Il est trop tôt pour dire comment il a été reçu, mais déjà, l'artiste se concentre sur la suite des choses.

En septembre prochain, la jeune femme originaire de Dolbeau-Mistassini présentera un premier album à son image. Le fruit du travail de plusieurs mois pour celle qui a signé un contrat avec la maison L-A be, tout en demeurant productrice de son projet.

C'est à Dany Placard, artiste originaire de Laterrière, qu'elle a confié la réalisation de son opus.

«La première fois que j'ai entendu la musique de Dany Placard, j'ai eu le goût de travailler avec lui. Je me suis toujours sentie proche de lui, de son univers. Peut-être un peu parce qu'on vient tous les deux du Saguenay-Lac-Saint-Jean», avance-t-elle. «Entre nous, ç'a cliqué tout de suite.»

Ensemble, ils ont revu tous ses textes, puis fait la préproduction.

Pour l'enregistrement, ils se sont rendus au studio B-12 de Valcourt, installé dans l'ancienne résidence familiale de JR André Bombardier, l'un des fils du célèbre inventeur Joseph-Armand Bombardier. Sara Dufour, «amoureuse des moteurs», avait l'impression d'être au meilleur endroit pour donner vie à son opus, un premier album physique.

«On y a passé une semaine complète à enregistrer. C'est la première fois que je vivais une telle expérience d'enregistrement intense. Après quatre ou cinq jours, j'avais l'impression qu'on était là ensemble depuis deux semaines. Tout a bien été, l'équipe était «trippante», j'étais bien entourée. Ç'a vraiment été une belle expérience. Une des plus belles de ma vie», assure-t-elle.

Elle a partagé l'aventure avec les musiciens qui l'accompagne depuis un bon moment déjà. «J'ai une équipe assez régionale», lance celle qui est maintenant installée à Montréal. «Je vis bien à Montréal, mais la région, je l'ai dans le coeur», assure-t-elle.

Son attachement au Saguenay-Lac-Saint-Jean devrait d'ailleurs transparaître dans son album. Le titre de l'opus, Dépanneur Pierrette, fait d'ailleurs référence à un dépanneur de Mistassini.

Un choix qui donne un indice de ce qu'il sera possible d'entendre sur l'album. «Le dépanneur Pierrette, c'est un dépanneur important pour les gens de la place. En même temps, mon album, c'est aussi un peu comme un dépanneur. Tu y vas pour chercher quelque chose de particulier, mais tu peux y trouver de tout», décrit celle qui promet un opus qui lui ressemble.

«C'est un album assez près de moi. C'est parfois un copier-coller de ce qui se passe ou de ce qui s'est passé dans ma vie.»

Musicalement parlant, Sara Dufour proposera du country-folk avec certaines nuances bluegrass créées par le banjo, la «pedal steel», le dobro et la mandoline.

«Il y a certains «clashs», mais tout se tient. C'est une belle bulle. Ça me ressemble vraiment.»

Sans pouvoir avancer de date, Sara Dufour promet un lancement dans la région à l'automne. «Il faut que ce soit après la chasse, sinon, je vais être toute seule au Lac», estime-t-elle.

Francopholies

En attendant, la jeune femme se produira à la Zone Molson Canadian dans le cadre des Francofolies de Montréal le 10 juin prochain. Une performance d'une heure.

«C'est mon premier spectacle solo aux Franco», se réjouit-elle.

Un début d'été qui laisse présager le meilleur pour la suite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer