Guylaine Tremblay à Jonquière

Guylaine Tremblay et Henri Chassé joueront à la... (Photo courtoisie)

Agrandir

Guylaine Tremblay et Henri Chassé joueront à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière, le 15 février, à l'invitation du Théâtre La Rubrique. Ils défendront la pièce de Michel Tremblay, Encore une fois, si vous permettez.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

La saison 2016-2017 du Théâtre La Rubrique comptera 13 spectacles, dont un qui constituera le rendez-vous le plus attendu, tous genres confondus.

Guylaine Tremblay et Henri Chassé joueront à la... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Guylaine Tremblay et Henri Chassé joueront à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière, le 15 février, à l'invitation du Théâtre La Rubrique. Ils défendront la pièce de Michel Tremblay, Encore une fois, si vous permettez.

Photo courtoisie

Il s'agit de la pièce Encore une fois, si vous permettez, plus spécifiquement de la nouvelle mouture concoctée par la compagnie Duceppe avec le concours des comédiens Guylaine Tremblay et Henri Chassé.

Celle que les Québécois connaissent surtout grâce au petit écran, ce dont témoignent les nombreuses récompenses qui lui ont été attribuées au gala ARTIS, est revenue sur les planches ce printemps. Elle a repris le rôle créé par Rita Lafontaine, celui de Nana, mère de l'auteur Michel Tremblay.

Le défi était grand, d'autant que Rita Lafontaine est décédée juste avant la première. Néanmoins, Guylaine Tremblay a mérité un concert d'éloges pour son interprétation qui joue autant sur le registre de l'émotion que du rire, une performance qu'elle aura l'occasion de répéter le 15 février à 19h30, à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière.

«On ne l'a pas vue dans la région depuis 2012, l'année où elle a effectué une tournée avec Les Belles-soeurs. Nous avons hâte de l'accueillir chez nous, dans une salle offrant un cadre intimiste», a souligné Élisabeth Gaudreault, directrice communications-marketing à La Rubrique, lors d'une entrevue accordée au Progrès-Dimanche.

Une liste d'attente

Les 396 billets seront vendus au coût de 48$, comparativement à 33$ pour les autres pièces faisant partie du volet adulte de la programmation. La différence tient au coût de la production et non au désir du diffuseur de maximiser l'impact d'un spectacle dont le pouvoir attractif sera exceptionnel.

La demande s'annonce si importante que La Rubrique invite les personnes souhaitant réserver une place à inscrire leur nom sur une liste d'attente. Il suffira de téléphoner à ses bureaux, à compter de lundi, pour figurer sur ce document à partir duquel on procédera à la vente formelle des sièges dès que rouvrira la billetterie, le 2 septembre.

«Nous allons créer l'équivalent d'une liste d'attente. Nous joindrons ces personnes en premier, ce qui leur accordera une certaine priorité», explique Élisabeth Gaudreault. Les gens seront libres de conclure ou non la transaction, mais au vu du succès que le spectacle a connu à Montréal, il faut anticiper une forte réponse.

«Nous savons qu'il y aura un engouement parce que les pièces de Michel Tremblay sont appréciées et que celle-ci a suscité beaucoup de réactions ce printemps. Il y a un effet d'écho généré par les médias de Montréal, un phénomène semblable à ce qu'on a connu récemment avec Tu te souviendras de moi», note la directrice communications-marketing.

Elle ajoute que c'est le directeur artistique de la Rubrique, Benoit Lagrandeur, qui a pris contact avec la compagnie Duceppe. «Vu la réputation de La Rubrique et de la Salle Pierrette-Gaudreault, il n'a pas été difficile de s'entendre», rapporte Élisabeth Gaudreault.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer