Un artiste multidisciplinaire

Gilles Robitaille possède son propre studio maison à... (Photo Le Progrès-dimanche, Louis Potvin)

Agrandir

Gilles Robitaille possède son propre studio maison à Saint-Félicien. Il s'y consacre à l'enregistrement d'albums et de «jingles».

Photo Le Progrès-dimanche, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Multidisciplinaire. Voilà un terme qu'on dirait inventé pour Gilles Robitaille. À la fois illustrateur, réalisateur musical, arrangeur, chanteur et musicien, il est également l'auteur des toiles signées Gil Robitail. Artiste dans l'âme, peu importe la façon, toujours, il crée.

Gilles Robitaille est actif depuis toujours dans le monde des arts. Enfant, celui qui est né à Roberval se souvient à quel point il aimait dessiner Donalda.

Il a fait des études en dessin technique et architecture à Alma. Il n'avait pas encore 20 ans lorsqu'il a cofondé la revue de bandes dessinées Tomahac en 1973.

Au fil du temps, il s'est consacré à la peinture et à la musique. Cette dernière l'a amené à parcourir le Québec.

«J'ai été chansonnier pendant 30 ans de ma vie. J'ai fait le tour de la province avec des reprises», raconte-t-il.

Maintenant, il se concentre à l'enregistrement d'albums et de «jingles» dans son studio de Saint-Félicien. Il fait aussi quelques spectacles chaque année. «Je fais partie du country band qui accompagne Luc Boulianne à titre de pianiste et choriste», affirme celui qui sera en prestation le 14 mai prochain à la Salle Maria-Chapdelaine de Dolbeau-Mistassini. Le groupe se produira également dans le cadre de différents festivals de la région et d'ailleurs au cours de la période estivale. «Je suis très accaparé par la musique», affirme Gilles Robitaille.

Il trouve tout de même le temps de poursuivre une carrière de peintre. Ses toiles sont exposées en permanence à la Galerie Iris de Baie-Saint-Paul depuis 21 ans. Par ses tableaux modernes, celui qui signe Gil Robitail propose des paysages aux couleurs bien présentent, dotés d'une profondeur qui traduit les grands espaces québécois. Ses oeuvres se trouvent également dans plusieurs galeries partout au Canada.

Pepe et Colori sont deux toucanets imaginés par... (Photo courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Pepe et Colori sont deux toucanets imaginés par Gilles Robitaille.

Photo courtoisie

Le père de Pepe et Colori

Pepe et Colori ont fait leur apparition sur les ondes de Yoopa en décembre dernier. Derrière les colorés personnages qui font l'objet de petites capsules destinées aux enfants se cache Gilles Robitaille, un artiste polyvalent du Lac-Saint-Jean qui porte à la fois le chapeau de réalisateur musical, arrangeur, interprète et illustrateur.

Il y a quelques années à peine, jamais Gilles Robitaille n'aurait pensé être associé à un dessin animé pour enfants. Le projet est venu à lui, s'est transformé, a évolué jusqu'à en faire un des acteurs principaux. Il a participé à la création de 50 capsules d'une durée d'une minute trente chacune qui seront diffusées sur les ondes de Yoopa pendant quatre ans.

«Je porte plusieurs chapeaux, malgré le fait que je ne voulais pas embarquer là-dedans au début», rigole Gilles Robitaille au bout du fil. «C'est l'fun, ça me permet de mettre à l'épreuve tous mes talents», affirme celui qui dessine depuis son plus jeune âge.

Étonnamment, c'est par la musique que le projet Pepe&Colori est entré dans la vie de Gilles Robitaille.

«Au départ, c'était un projet musical. Le projet s'est transformé, a cheminé beaucoup pour en venir là», affirme-t-il.

Gilles Robitaille possède son propre studio d'enregistrement à Saint-Félicien. En 2008, Marc Girard et Karine Jalbert, deux auteurs-compositeurs qui habitent Montréal, l'ont contacté afin de mettre sur disque des chansons pour enfants.

Plus tard, les créateurs ont voulu donner une image aux paroles et à la musique pop-rock. De fil en aiguille, des gens du milieu de la musique se sont intéressés au projet.

«Nous nous sommes fait conseiller de nous lancer dans la vidéo pour être diffusé sur une chaîne et se différencier des autres disques qui sont lancés tous les jours», explique Gilles Robitaille.

Le trio s'est mis à la recherche d'un graphiste pour créer les personnages, mais n'a pu trouver la perle rare.

Le projet a tout de même intéressé la chaîne de télévision. Il fallait donner un visage aux personnages.

De la BD dans les années 70

De vieilles planches à dessin qui datent des années 70, époque où Gilles Robitaille s'adonnait à la bande dessinée, traînaient toujours dans la garde-robe de l'artiste. Les dessins ont convaincu les coproducteurs et coréalisateurs des capsules qu'il était celui qu'il fallait pour imaginer les personnages.

«Je ne voulais pas trop embarquer là-dedans. J'étais conscient de la somme de travail que ça implique. J'ai d'abord dit non. On a continué à chercher, mais quelques mois plus tard, Karine a sorti un papier et un crayon et elle m'a dit, ''on essaie des personnages''. C'est comme ça que ç'a commencé», raconte-t-il.

Gilles Robitaille s'est installé à sa table à dessin. Il a d'abord imaginé les personnages, puis a dû les dessiner sous tous leurs angles. «En 2014, j'ai passé un mois et demi à dessiner entre huit et neuf heures par jour», raconte-t-il.

Une quinzaine de personnages ont été créés.

Gilles Robitaille, qui a aussi été chansonnier pendant 30 ans, chante également sur la plupart des chansons qui ponctuent les capsules en plus de prêter sa voix à plusieurs personnages.

Depuis le 15 décembre dernier, les capsules d'une minute trente sont diffusées à Yoopa.

D'autres projets

Le trio a encore plusieurs projets pour les petits personnages.

«Notre idée première était d'être diffusé. C'était la première marche à atteindre. Maintenant, on vise le marché anglophone international», affirme celui qui souligne que des gens travaillent au développement du marché américain et à établir des contacts en Europe.

Des représentants de Pepe&Colori se sont rendus au Kidscreen Summit à Miami en février dernier, un événement annuel important dans le monde du divertissement pour enfants. Des pièces ont été traduites en anglais pour l'occasion.

Un disque sera également lancé prochainement.

«On reçoit déjà des demandes. Les gens veulent avoir un CD. Ils écoutent les capsules et aimeraient écouter cette musique-là», affirme-t-il.

Pepe&Colori est présenté sur les ondes de Yoopa, du lundi au vendredi à 7h57 et à 11h25, ainsi que les samedis et dimanches à 8h26.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer