Le secret de Brian: question d'apprivoiser les différences

Annick Fortin lance Le secret de Brian, le... (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Annick Fortin lance Le secret de Brian, le premier tome d'une série intitulée Dans les yeux de Sue Lian, destinée aux jeunes de 9 à 13 ans. La collection publiée aux Éditions C.A.R.D. vise à sensibiliser les jeunes lecteurs à la différence.

Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Chaque enfant a ses particularités. Annick Fortin compte bien faire la démonstration que c'est ce qui fait la richesse de notre monde. Elle se lance et publie Le secret de Brian, le premier tome d'une série jeunesse destinée aux 9 à 13 ans intitulée Dans les yeux de Sue Lian. Une collection qui permettra aux jeunes d'apprivoiser leurs différences et de s'ouvrir à celles des autres.

Le secret de Brian, publié aux Éditions C.A.R.D.... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Le secret de Brian, publié aux Éditions C.A.R.D. sera disponible en librairie à compter du 13 avril.

Photo courtoisie

Annick Fortin souhaite, par ses livres, enseigner aux jeunes le respect des différences, l'ouverture aux autres. Pour se faire, elle a créé Sue Lian, une petite Chinoise de 10 ans. Adoptée par des parents québécois, le personnage vivra dans chaque tome de la série publiée aux éditions C.A.R.D. la différence d'un ou une ami qu'elle va rencontrer.

C'est à travers son regard que les lecteurs découvriront différentes particularités.

«Je souhaite ouvrir l'horizon des jeunes, aider l'enfant qui vit une différence, peu importe la raison. Mon approche vise à toucher les jeunes, toujours avec humour. Je souhaite qu'ils se reconnaissent dans l'un ou l'autre des personnages», explique l'auteure.

Homoparentalité, troubles du développement, trisomie, anorexie, boulimie, pauvreté, violence, anxiété de performance, etc. Différentes particularités pourront être abordées au fil des livres.

Pour Annick Fortin, les portes sont grandes ouvertes vers d'infinies possibilités.

«Les idées sont là pour plusieurs tomes», assure-t-elle. «Les possibilités de thématiques sont immenses et pourront évoluer lorsque Sue Lian entrera au secondaire.»

Dans Le secret de Brian, la petite vient de déménager de Québec à Saint-Prime au Lac-Saint-Jean. Tout à coup, elle devient «la petite Chinoise» d'une école où il y a peu de diversité culturelle. Tout un bouleversement. Elle fera la rencontre de Brian, la terreur de l'école. Sue Lian découvrira la tristesse derrière la méchanceté du garçon. Pourquoi intimide-t-il les autres? Brian finira par s'ouvrir à elle.

«La sensibilité à la différence, Sue Lian l'a en elle. Elle a cette volonté de vouloir connaître les jeunes différents», explique l'auteure.

Le deuxième tome est écrit et devrait sortir quelque part à l'automne. Le troisième est en chantier. C'est ce rythme de deux à trois livres par an que veut conserver Annick Fortin, qui se consacre maintenant complètement à l'écriture.

La littérature jeunesse est arrivée dans sa vie naturellement. Comme si elle se trouvait sur le chemin qu'elle suit depuis toujours.

Il y a quelques années, Annick Fortin a publié L'adoption internationale: Une histoire d'amour... de mon rêve à ta réalité, un guide pour les parents adoptants. Un premier contact avec le métier d'auteure pour celle qui s'est toujours sentie appelée par l'écriture.

L'infertilité, l'adoption, 20 ans d'enseignement au préscolaire primaire, 10 ans de bénévolat au sein d'une agence d'adoption, puis un voyage humanitaire, depuis des années, tout ramène Annick Fortin à l'enfance et à la différence. C'est donc convaincue qu'il s'agit de sa voie qu'elle a tout laissé pour se consacrer à l'écriture.

«J'accompagne encore une fois les gens, mais à travers une adolescente qui vit sa différence et en fait une force», estime-t-elle.

Inspirée par ses deux filles venues de Chine, elle caressait le projet d'écrire un livre où le personnage principal serait une petite fille adoptée.

C'est ainsi que la collection est née. Un besoin se faisait d'ailleurs sentir chez les jeunes.

«Entre 9 et 13 ans, les enfants ont besoin d'un support très important. Ils ont besoin de savoir que ça se peut des enfants ouverts à la différence, ils ont besoin de savoir qu'ils ne sont pas seuls, de se sentir compris», affirme l'auteure.

Le secret de Brian sera disponible en librairie à compter du 13 avril.

L'auteure sera au Salon du livre de Québec du 14 au 17 avril. Elle devrait également être présente à celui du Saguenay-Lac-Saint-Jean l'automne prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer