Bon départ pour le 32e roman

L'éditeur Jean-Claude Larouche vient de lancer un 32e... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'éditeur Jean-Claude Larouche vient de lancer un 32e roman écrit par Marie-Bernadette Dupuy. Distribué au Québec et en France, La Galerie des jalousies est le premier d'une série de trois livres.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Marie-Bernadette Dupuy trouve-t-elle le temps de dormir? La romancière aux 4 millions de livres vendus vient de lancer une série qui se déclinera en trois temps. Le premier volume de La Galerie des jalousies est arrivé en librairie au début de janvier, tandis que les autres suivront à l'automne, de même qu'à l'hiver.

Cette fois, c'est dans sa France natale que l'auteure fétiche des Éditions JCL a campé l'histoire, plus précisément en Vendée. Une visite au Centre minier de Faymoreau a suffi pour stimuler son imagination. Des personnages sont nés dans la foulée d'un drame survenu en 1920, alors qu'un coup de grisou a causé la mort de trois travailleurs.

Une enquête suivra, à laquelle sont maillées des intrigues amoureuses et plein de rebondissements, comme en font foi les 608 pages que renferme le premier opus. Signe de la popularité de Marie-Bernadette Dupuy, le tirage initial s'élève à 11 000 exemplaires et juste en France, 1000 ventes ont été enregistrées en l'espace de deux semaines.

«Les mines, c'est un sujet que Marie-Bernadette couvait depuis quelques années. Nous recevrons le deuxième volume en mars et le troisième en septembre, mais déjà, elle a toute l'histoire dans sa tête. Il était clair, aussi, que ce serait une trilogie», a relaté l'éditeur Jean-Claude Larouche au cours d'une entrevue accordée au Progrès-Dimanche.

Un intérêt accru

La Galerie des jalousies est le 32e roman de Marie-Bernadette Dupuy que JCL prend sous son aile. Au Québec, il est disponible dans les librairies et les grandes surfaces, tandis qu'en France, la distribution est assurée par La Librairie du Québec, une institution établie à Paris.

C'est elle qui reçoit les commandes provenant de l'Hexagone. Celles-ci émanent des fans de la romancière qui ne veulent pas attendre jusqu'en 2017, moment où l'éditeur Calmann-Lévy sortira le livre en librairie. Entre-temps, Québec Loisirs et France Loisirs ajouteront l'ouvrage à leur catalogue.

«C'est beaucoup, 1000 exemplaires vendus en France, et ça témoigne de la popularité de Marie-Bernadette, dont 15 titres ont été repris par Calmann-Lévy et 32 par France Loisirs. L'intérêt est plus grand, aussi, parce que c'est le début d'une nouvelle série», explique Jean-Claude Larouche.

Au-delà des chiffres, il demeure impressionné par la créativité de la romancière et la qualité de son travail. Les manuscrits arrivent promptement et nécessitent peu de corrections. «Il y a même une série que j'aurais pu lancer cette année, révèle l'éditeur. Je préfère attendre en 2017, cependant, afin de prioriser La Galerie des jalousies.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer