De drôles de moteurs

Philippe Chabot présente l'un des dessins qui ont... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Philippe Chabot présente l'un des dessins qui ont mené à la création des oeuvres formant l'exposition Fais confiance au chauffeur!.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Déjà, le titre évoque la notion de plaisir. Fais confiance au chauffeur!, une exposition qu'on peut voir jusqu'au 5 février, dans la salle Espace Virtuel du Cégep de Chicoutimi, montre comment Philippe Chabot a conféré une dimension ludique à ses oeuvres qui se situent à la frontière de la peinture et de la sculpture.

Quand on prend le temps de les regarder, surtout celles qui sont regroupées dans la grande salle, on remarque la présence de lames, de rouages, d'éléments mécaniques qui auraient été redessinés par un ingénieur porté sur les drogues hallucinogènes. Ceux qui reconnaissent un moteur gagnent un morceau de robot.

«La série PW 400 porte le nom d'un moteur d'avion développé par Pratt and Whitney. Elle se décline en trois temps et sur le premier tableau, on voit la turbine, ce qui donne à l'image des accents mécanisés. À mes yeux, le moteur est un symbole de mouvement», avance Philippe Chabot.

Le deuxième tableau a été réalisé à l'aide de photographies des composantes du premier, lesquelles avaient été placées par terre dans le but de faciliter leur redéploiement. Il en a résulté une image à partir de laquelle le même processus a été appliqué. «C'est l'idée d'un cycle, un mouvement infini», mentionne l'artiste.

Cette oeuvre faisant partie de la série PW... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Cette oeuvre faisant partie de la série PW 400 laisse voir des jeux de profondeur, ainsi qu'un amalgame de couleurs que l'artiste Philippe Chabot a établi de façon aléatoire.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Un tableau vivant

Les couleurs vives utilisées par Philippe Chabot font penser à ces dessins du corps humain qu'on voit dans le Larousse. Elles sont apparues de façon aléatoire, reconnaît volontiers Philippe Chabot. «Il y a un côté jazz là-dedans, une part d'improvisation et de hasard», fait-il observer.

La peinture est appliquée sur des pièces de bois qui sont découpées à la scie avant d'aboutir à l'intérieur d'un cadre ou sur le sol. D'une exposition à l'autre (Chicoutimi est la troisième escale de Fais confiance au chauffeur!), des choses varient. «La profondeur peut changer», donne l'artiste en exemple.

Toujours dans la grande salle, on voit des travaux préparatoires, des images plus petites, moins colorées, qui ont pavé la voie à l'oeuvre maîtresse de l'exposition: H Paradox. Le nom fait référence au paradoxe de Husenberg, un concept relié à la physique quantique.

Cette photographie donne un aperçu du mouvement que... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 3.0

Agrandir

Cette photographie donne un aperçu du mouvement que Philippe Chabot impose à l'une de ses créations, H Paradox.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

«En vertu de ce principe, il est impossible de connaître avec précision la position d'un objet, en même temps que son momentum. Je trace un parallèle avec ma démarche artistique en affirmant que si je suis dans le moment présent, j'ignore où mon projet va aboutir, ce qui va en résulter. Et je crois que c'est pareil pour les visiteurs», note Philippe Chabot.

L'oeuvre installée dans une petite salle, celle qui se trouve le plus loin de l'entrée, semble moins spectaculaire que les tableaux évoqués plus haut. Pour qu'elle livre tous ses secrets, il importe de s'en approcher, puisqu'un mécanisme en fera bouger les composantes.

«J'amène la peinture dans la dimension temporelle et aussi dans le 3D grâce au décalage entre les morceaux. Les gens sont récompensés pour leur curiosité parce qu'en regardant ce tableau, ils ont l'idée de s'évader, raconte l'artiste originaire de Sherbrooke.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer