La 3e vie du vélo d'Atchoum

Atchoum vient de céder un vélo qui faisait... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Atchoum vient de céder un vélo qui faisait partie de son patrimoine artistique, à Arvida, à la boutique Caprices et Délices, de Cynthia Gagnon, et de son complice Jean Simard.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Un vélo qui a amorcé sa «carrière» au complexe Alcan d'Arvida, avant d'apparaître dans le film Atchoum en cavale, connaîtra une troisième vie par l'entremise du commerce Caprices et Délices. Cette PME du carré Davis, à Arvida, est en effet propriétaire du véhicule à la suite d'un appel à tous lancé par Véronique Gagné, la femme derrière le célèbre clown.

Voyant que le vélo s'empoussiérait dans un garage, six ans après le tournage de ce qui fut son premier film, l'artiste a utilisé la page Facebook d'Atchoum pour voir s'il pourrait donner naissance à des projets originaux. Le hasard a bien fait les choses, puisqu'elle connaissait déjà l'entreprise qui a été sélectionnée.

«C'est une petite boutique où je suis allée grâce à un enfant qui y a amené Atchoum afin de crémer des gâteaux. J'avais aimé le côté humain du personnel et je suis contente que le vélo se retrouve là. Comme moi, cette entreprise veut grandir», mentionne Véronique Gagné.

Un bonheur n'arrivant jamais seul, c'est une autre PME d'Arvida, Cycles Amadeus, qui remettra le véhicule en état. Sa nouvelle mission consistera en la vente de cupcakes au cours des festivals d'été. Il y aura une certaine continuité, eu égard au rôle que le jouait le vélo dans Atchoum en cavale.

«C'est un tricycle avec une grosse boîte placée derrière le siège. Dans le film, Atchoum l'avait volé à un vendeur de crème glacée incarné par Réjean Bouchard (l'ancien directeur général et artistique du Côté-Cour). On le voit dans le clip intitulé Comme du bonbon», précise Véronique Gagné.

Elle signale que d'autres propositions ont été soumises. Des garderies ont tâté le terrain et il a aussi été question des Mille lieux de la Colline, le parc d'attraction auquel Atchoum est associée. Charmée par le projet de Caprices et Délices, l'artiste et femme d'affaires a finalement opté pour les cupcakes, un choix que son alter ego aurait sûrement approuvé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer