Patrick Norman à la cathédrale

Patrick Norman participera au concert bénéfice pour la... (Archives Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Patrick Norman participera au concert bénéfice pour la cathédrale de Chicoutimi, un événement tenu le 19 décembre.

Archives Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Le concert annuel au profit de la cathédrale de Chicoutimi aura lieu le 19 décembre, à 20h. Pour la première fois, cet événement fort apprécié, auquel assistent de 1000 à 1200 personnes, laissera filtrer des accents country grâce à la participation de Patrick Norman.

Le chanteur sera bien entouré puisque l'affiche comprend Michaël, qui vient de sortir un album de Noël, de même que la soprano Sabrina Ferland, le conteur Éric Michaud et la violoncelliste Marie-Pier Simard-Gagnon, originaire d'Arvida. Ils seront épaulés par le Choeur Euphonie, dirigé par Micheline Hamel, ainsi que le Quatuor Bellista.

«C'est pour cette raison qu'on appelle ce spectacle Féérie de Noël. Le programme est fabuleux», souligne l'un des membres du comité organisateur, l'homme d'affaires Roger Tremblay. «Le contenu est plus diversifié que jamais, ce qui cadre avec la venue de Patrick Norman», renchérit l'un de ses camarades, l'ex-député et ministre Marc-André Bédard.

Il se compte chanceux d'accueillir l'auteur de Quand on est en amour, un homme très sollicité et qui a su maintenir sa popularité en dépit des caprices de la mode. C'est Sabrina Ferland, à qui on a confié le rôle d'imprésario, qui a établi le contact avec lui.

Un conte à saveur historique

Les habitués de la Féérie de Noël se trouveront en terrain familier puisqu'une fois de plus, les éclairages concoctés par le metteur en scène Louis Wauthier, de concert avec la firme LSM, ajouteront une touche de merveilleux à cet événement. Des airs de facture classique seront aussi interprétés, comme c'est devenu la tradition.

La nouveauté, outre la participation de Patrick Norman, tiendra à la contribution d'Éric Michaud. Pour la première fois, le conte sera maillé au chant et à la musique. «Il établira des liens avec l'histoire de la cathédrale, tout en adressant un clin d'oeil à notre inconscient collectif», note un autre membre du comité organisateur, Arthur Bonneau.

En vente à compter d'aujourd'hui, au presbytère de la cathédrale, les billets sont disponibles au coût de 50$ l'unité. «Il s'agit d'une aubaine», estime Roger Tremblay en invoquant la liste des invités. Lui et ses camarades s'attendent à remplir le parterre et sont prêts à ouvrir le jubé si la demande le justifie.

Ce rendez-vous est si apprécié qu'avant même l'annonce officielle, effectuée par le biais de cet article, des gens étaient prêts à ouvrir leurs goussets, relate Marc-André Bédard. Président du conseil de fabrique, il signale que les revenus tirés de la Féérie de Noël aideront à financer les opérations courantes, ainsi que l'entretien de la cathédrale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer