Invitation lancée aux musiciens de la région

L'Orchestre de la Francophonie tient des auditions

Jean-Philippe Tremblay invite les musiciens de la région... (Archives Le Droit)

Agrandir

Jean-Philippe Tremblay invite les musiciens de la région à s'inscrire en vue des auditions organisées par l'Orchestre de la Francophonie.

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Les musiciens de la région ont jusqu'au 1er février pour s'inscrire en vue des auditions organisées par l'Orchestre de la Francophonie. Plus ils seront nombreux, et plus le chef fondateur de cette formation, le Chicoutimien Jean-Philippe Tremblay, sera heureux. Il croit en effet que le talent abonde chez nous, que le Saguenay-Lac-Saint-Jean pourrait être mieux représenté au sein de la cohorte 2015.

L'invitation est adressée aux musiciens de formation classique âgés de 18 à 30 ans. Ils doivent soumettre leur candidature d'ici au 1er février, en se dirigeant à l'adresse www.auditions.orchestrefranco.com. Suivra une audition dont les résultats seront communiqués le 15 mars, au plus tard.

«J'aimerais avoir plus d'étudiants du Conservatoire de musique de Saguenay parce que je sais qu'on y trouve de bons interprètes. On ne refuse personne aux auditions et si ça ne marche pas, les gens ne doivent pas se décourager. Plus de la moitié de ceux qui forment nos effectifs ont déjà été refusés», a raconté Jean-Philippe Tremblay jeudi, lors d'une entrevue accordée au journal.

Il ajoute que la participation à des auditions constitue une expérience formatrice, sans égard au résultat. Ceux qui souhaitent faire carrière en musique doivent profiter de toutes les occasions pour apprivoiser ce processus de sélection qui s'apparente à un passage obligé.

En bonne compagnie

L'Orchestre de la Francophonie, dont la mission consiste à préparer les jeunes musiciens à oeuvrer au sein d'un orchestre, opérera du 1er juin au 4 août. Sa 15e saison comprendra deux premières, soit une résidence de deux semaines au Centre d'arts Orford, ainsi qu'un jumelage avec l'Orchestre des Amériques, une autre formation à caractère académique dont le fondateur est le ténor Placido Domingo.

C'est après leur séjour à Orford et avant une résidence tenue au Domaine Forget, dans la région de Charlevoix, que les 38 musiciens dirigés par Jean-Philippe Tremblay donneront leurs premiers concerts de la saison à Montréal. Quant à la seconde phase de leur formation, amorcée le 5 juillet, elle les verra emménager au Nouveau-Brunswick en compagnie de leurs camarades de l'Orchestre des Amériques.

La formation comptera alors 80 interprètes et préparera une série de grands concerts, dont deux à Toronto, à l'occasion des Jeux panaméricains. La liste des solistes fait rêver. Elle comprend les pianistes Louis Lortie, Alain Lefèvre et Ingrd Fliter, les violonistes Vadim Repin et Alexandre Da Costa, ainsi que le violoncelliste Antonio Meneses.

«Ce sont des musiciens extraordinaires et quand ils participent à des projets comme celui-ci, de nature académique, on les sent motivés. L'année dernière, par exemple, Louis Lortie s'est montré extrêmement généreux de son temps. Il a fait trois grosses répétitions et a pris soin de décrire chacune des pièces figurant au programme», souligne Jean-Philippe Tremblay.

Toujours à l'été 2014, un seul musicien de la région faisait partie de l'Orchestre de la Francophonie, soit l'altiste Jean-Philippe Jean. Ceux qui prendront la relève cette année recevront une bourse de formation de 1500$ et à quelques poussières près, tous leurs frais de séjour seront absorbés par l'organisation.

Voir autre article ici

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer