Service sage-femme du CIUSSS: deux professionnelles se joignent à l'équipe

La présidente-directrice générale de l'agence de la santé... (Michel Tremblay)

Agrandir

La présidente-directrice générale de l'agence de la santé et des services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Martine Couture, le chef du département de la pédiatrie, le Dr Zoheir Ferdjioui, la Dre Catherine Cliche, le directeur général du CSSS de Chicoutimi, Gilles Gagnon, et Danielle Delisle ont procédé à la coupe du ruban du nouveau département de néonatalité.

Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Deux nouvelles sages-femmes se joignent à l'équipe de la Maison des naissances de Chicoutimi. Leur embauche, survenue le 17 octobre dernier, a fait grimper le nombre de professionnelles à six. Une responsable dirige l'équipe.

Au cours de l'été, le service sage-femme a dû faire appel à des collègues de l'extérieur afin de suffire à la demande. Gestionnaire de la Maison des naissances, Danielle Delisle précise que ce coup de pouce temporaire a servi à combler des besoins occasionnés par la période de vacances estivales. Il n'y a toutefois pas eu de rupture de service. Reste que les besoins en matière de main d'oeuvre étaient bien réels et la direction du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean a procédé à un affichage de poste cet été. Deux sages-femmes de la région de Québec ont été embauchées. Comme seulement une quinzaine d'étudiantes obtiennent leur baccalauréat en pratique sage-femme de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) chaque année, et que de nouvelles maisons des naissances ouvrent partout en province, des enjeux subsistent au chapitre du recrutement. Danielle Delisle précise toutefois qu'il s'agit là d'une situation qui touche tous les territoires, même les grands centres.

Ouverte depuis 18 mois

La maison des naissances régionale, ouverte depuis 18 mois, accueille un nombre croissant de femmes. Selon Danielle Delisle, la pratique sage-femme gagne en popularité et les mères sont de plus en plus nombreuses à requérir ce type de suivi pendant leur grossesse. Entre le 1er avril et le 16 octobre 2016, le service sages-femmes du CIUSSS a pris en charge 53 femmes. De ce nombre, 26 ont donné naissance à leur bébé à la résidence spécialisée de la rue Saint-Vallier. Quatre ont accouché à domicile et six ont eu leur enfant à l'hôpital. C'est donc dire que sur 53 suivis, 17 dossiers se sont retrouvés sous responsabilité médicale, la plupart du temps pour des raisons cliniques.

«On inscrit de nouvelles femmes chaque semaine et on voit qu'il y a un engouement pour le service sage-femme. Actuellement, l'équipe est complète, mais nous allons probablement ouvrir un poste de sage-femme de soutien au printemps pour des remplacements en période estivale», a expliqué Danielle Delisle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer