Émilie Couture prend sa place

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Dans les petits pots, les meilleurs onguents. Haute comme trois pommes, Émilie Couture se démarque par ses implications chez les Robervalois. Elle est partout!

Tantôt dans l'équipe de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, tantôt au sein de la troupe de théâtre le Mic-Mac, la femme de 29 ans oublie qu'elle est une personne de petite taille.

Elle n'est pas victime de sa réalité, n'a pas peur du ridicule et puise son énergie en faisant du bénévolat. Cette passion l'anime. Dans sa jeunesse, elle laissait sa trace en s'impliquant en milieu scolaire. Aujourd'hui, elle mène une vie normale et occupe un poste de conseillère en orientation pour le Groupe interaction Travail.

Le mois du nanisme tire à sa fin. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les personnes de petite taille font encore sourciller. Mme Couture n'en fait pas de cas outre mesure, mais elle considère cet aspect assez surprenant.

« Je rêve d'avoir la chance de prononcer un jour des conférences sur l'acceptation de cette différence et l'inclusion sociale », mentionne Mme Couture, qui fonce dans la vie. Elle a su faire sa place et elle déménage. « Être de taille normale, je déplacerais de l'air et ça dérangerait les gens. Je fonce et je fais ma place », estime-t-elle.

Très impliquée

Impliquée au sein de l'Association québécoise des personnes de petite taille (AQPPT), la Robervaloise mène une vie normale, comme monsieur et madame Tout-le-Monde. Certains obstacles se présentent parfois sur son parcours, mais il en est de même pour tout être humain.

En couple

Depuis un peu plus d'un an, elle partage sa vie avec Marcello Roullo, qui est de petite taille lui également. Cette relation a créé un effet miroir chez elle. En effet, elle s'est vue en son conjoint.

« Je suis tellement contente d'avoir laissé de côté mes propres préjugés. Je suis fière de représenter un modèle de couple différent. Pour les enfants de petite taille, c'est agréable de voir que ça se peut d'être heureux en couple, peu importe notre situation. L'amour existe. Notre plus gros point en commun moi et Marcello est notre taille », mentionne Mme Couture

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer