Le maire avec le ministre jeudi

Saguenay serait prête à investir dans la relance... (Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Saguenay serait prête à investir dans la relance du Théâtre Palace Arvida. Le maire Jean Tremblay discutera du dossier avec le ministre de la Culture et des Communications du Québec, Luc Fortin, lors d'une rencontre qui aura lieu jeudi.

Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, rencontrera le ministre de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ), Luc Fortin, jeudi. Les deux politiciens discuteront de la réouverture du Théâtre Palace Arvida, laquelle est tributaire d'investissements majeurs en provenance des paliers de gouvernement municipal, provincial et fédéral.

Président du conseil d'administration de Diffusion Saguenay, l'organisme qui chapeaute les activités du Palace, Pierre Mazurette confirme l'information obtenue par Le Progrès-Dimanche. Le ministre Fortin est venu à Saguenay au début du mois d'août. Il a eu droit à une visite guidée d'Arvida en compagnie du conseiller du secteur, Carl Dufour, et du député de Jonquière à l'Assemblée nationale, Sylvain Gaudreault. Les deux politiciens lui ont présenté le projet piloté par le Comité pour la reconnaissance patrimoniale d'Arvida (CORPA), lequel vise l'obtention d'une reconnaissance par l'UNESCO. Le ministre a inévitablement été sensibilisé aux dossiers de la rénovation de la bibliothèque de l'endroit et du Palace, tous deux en attente de subventions de la part de Québec. La question de la bibliothèque serait aussi à l'ordre du jour de la rencontre du 15.

«Le ministre avait fait une déclaration comme quoi il attendait que la Ville se manifeste dans le dossier du Palace. Pour employer une expression populaire, c'était un cas de la poule ou l'oeuf, c'est-à-dire qui allait déclarer son intention en premier», a illustré Pierre Mazurette, au cours d'un entretien téléphonique.

Ni le conseiller Dufour ni le président Mazurette ne participeront aux discussions de jeudi. Le dirigeant de Diffusion Saguenay précise que Saguenay n'a pas encore publiquement fait état de son intention d'investir pour la rénovation de la petite salle de spectacle du boulevard Mellon, fermée inopinément il y a deux ans pour des raisons structurales. La contribution de la Ville au projet, estimé entre 3,5 et 4 millions$, serait moindre que l'apport des paliers supérieurs. La députée de Jonquière à Ottawa, Karine Trudel, a fait cheminer le dossier au bureau de la ministre du Patrimoine du Canada, Mélanie Joly.

«Les sommes ne sont pas les mêmes partout et les ministères se réservent toujours le privilège de faire leurs annonces quand ils sont prêts. Je m'attends à ce qu'il y ait des annonces avant la fin de l'année, du moins je l'espère», ajoute Pierre Mazurette, qui souhaite un retour des spectacles au Palace pour la saison 2017-2018. Il faut comprendre que la nature publique des investissements fait en sorte qu'environ six mois s'écouleront entre l'annonce officielle et le début des travaux, appels d'offres obligent.

Quant au partenariat avec le Cégep de Jonquière et son programme Art et technologie des médias, Pierre Mazurette confirme que les canaux de communication sont toujours ouverts et que l'implantation de studios de captation demeure une possibilité bien réelle. Rio Tinto figure aussi parmi les partenaires potentiels en provenance du secteur privé qui pourraient vouloir investir dans la relance du Théâtre Palace Arvida.

«La somme totale du projet dépendra du concept, qui n'est pas défini encore», fait remarquer Me Mazurette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer