Unis contre l'alcool au volant

Les policiers de la Sécurité publique de Saguenay... (Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Les policiers de la Sécurité publique de Saguenay Luc Tardif (au centre) et Dominic Simard (à droite) dressent un bilan positif de la distribution de coupons Cool Taxi à des jeunes qui célébraient leur bal de finissants en mai et juin. Ils sont accompagnés d'intervenantes du Patro de Jonquière, du Service de travail de rue de Chicoutimi et de la Corporation adolescents et vie de quartier de Chicoutimi.

Photo Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Quelle est la préoccupation commune des policiers, des chauffeurs de taxi et des travailleurs de rue? La sécurité des jeunes lorsqu'ils se trouvent dans une situation où leurs facultés sont affaiblies par l'alcool ou par la drogue.

C'est donc sans hésitation aucune que la Sécurité publique de Saguenay (SPS), le Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi (CPCDIT) et trois organismes communautaires ont uni leurs efforts pour distribuer des coupons Cool Taxi à quelque 300 jeunes en mai et en juin dernier. Les bons d'achat ont été remis par des intervenants du Patro de Jonquière, du Service de travail de rue de Chicoutimi et de la Corporation adolescents et vie de quartier de Chicoutimi lors des bals et avant-bals de finissants des élèves de cinquième secondaire. À huit reprises, les intervenants sont allés à la rencontre des jeunes sur le terrain. La remise des coupons a certes facilité la vie aux fêtards qui n'avaient pas de plan précis pour retourner à la maison, mais elle a aussi servi de prétexte à Sabrina Hubert, Jennie Boudreault et à leurs collègues pour aborder les ados et intervenir auprès d'eux en prévention.

Vanessa Gravel-Tremblay, coordonnatrice, secteur intervention, au Patro de Jonquière, dresse un bilan fort positif de l'opération.

«Ça nous a ouvert des portes et ça nous a permis de créer des liens avec les jeunes. On a reçu plusieurs commentaires positifs de la part des parents, qui ont trouvé que c'était rassurant», note-t-elle.

Impact

La remise des coupons a été rendue possible grâce à Impact, un projet piloté par la SPS qui vise à sensibiliser les jeunes aux dangers de l'alcool au volant. Au printemps 2015, l'agent de prévention Luc Tardif, l'homme derrière Impact à Saguenay, annonçait qu'une partie des profits engrangés lors d'une soirée-bénéfice organisée au profit de la pièce de théâtre serait investie pour l'achat de coupons. La somme déboursée a été égalée par le regroupement de chauffeurs de taxi, pour un total de 1200$ en coupons. Les billets ont été distribués au printemps 2016 à Jonquière, Chicoutimi et La Baie. L'initiative s'est avérée si prolifique que les partenaires reviendront à la charge l'an prochain avec une enveloppe bonifiée. La CPCDIT doublera la mise, à hauteur de 1000$. De l'avis du nouveau président de l'association, Serge Lebreux, c'est peu. Il aimerait que les quelque 5000 membres regroupés sous l'égide du comité qu'il dirige soient encore plus généreux. Particulièrement les chauffeurs de taxi des grands centres, qui semblent moins sensibilisés à la cause.

«Il devrait y en avoir plus. Ça devrait être bar ouvert et il y a certainement un travail à faire là-dessus. Je vais semer des graines», mentionne le président, originaire de la région de Rimouski. Serge Lebreux a bien l'intention de sensibiliser ses collègues à l'importance d'investir pour prévenir les effets néfastes de l'alcool et des drogues au volant.

«On a un rôle social à jouer», plaide-t-il.

«Une arme à deux tranchants»

Dominic Simard, sergent à la division prévention, intervention, judiciaire et communautaire de la SPS, salue l'initiative de Cool Taxix et croit lui aussi qu'il n'y aura jamais trop d'argent investi pour contrer la conduite en état d'ébriété, particulièrement chez les jeunes. Il lance toutefois un appel à la prudence.

«Ça peut être une arme à deux tranchants. Il faut inculquer aux jeunes que quand ils veulent s'amuser, ils doivent aussi prévoir leur retour», souligne-t-il.

Luc Tardif espère que l'esprit de concertation qui anime les partenaires unis autour du projet de distribution de coupons Cool Taxi continuera de porter ses fruits.

«Ce qu'il faut retenir, c'est que l'alcool au volant est une problématique qui ne peut être réglée par une seule entité», met-il en relief. C'est un avis partagé par le sergent Simard, qui rappelle que la «stratégie proactive» est une notion désormais enseignée aux futurs policiers du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer