Du Michel Marc Bouchard à l'affiche

Le Ciné-Club de Roberval s'amène avec une programmation... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le Ciné-Club de Roberval s'amène avec une programmation automnale toute en couleur. Entre le 12 septembre et le 28 novembre, 13 films seront à l'affiche au cinéma Chaplin. L'organisation, qui en est à sa 10e saison, propose une rencontre avec du cinéma de partout et de tous les genres.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Le Ciné-Club de Roberval s'amène avec une programmation automnale toute en couleur. Entre le 12 septembre et le 28 novembre, 13 films seront à l'affiche au cinéma Chaplin. L'organisation, qui en est à sa 10e saison, propose une rencontre avec du cinéma de partout et de tous les genres.

Pour les mois à venir, les bénévoles du Ciné-Club ont principalement misé sur des drames. Deux grands titres font honneur à la programmation selon Réjean Gauthier, responsable du comité.

«Notre prochaine saison propose des réalisations de partout, tels la Pologne, le Canada, la Grande-Bretagne, les États-Unis, la Suède, la Finlande et l'Allemagne. Nous aurons le très grand documentaire Demain, le 24 octobre. Deux jeunes réalisateurs français ont fait le tour de 10 pays pour parler de la crise écologique, économique et sociale. C'est un documentaire particulier qui est axé sur des solutions. Nous aurons aussi le film La Reine-Garçon à ne pas manquer, le 14 novembre. C'est une coproduction entre la Suède, la Finlande, l'Allemagne et le Canada et il s'agit d'un scénario de Michel Marc Bouchard (ndlr: originaire de Saint-Coeur-de-Marie)».

Le drame biographique La dame à la camionnette du dramaturge Nicholas Hytner cassera la glace, le 12 septembre. Il relate l'histoire de l'auteur du dramaturge Alan Bennet. Ce dernier déménage dans le quartier de Camden, à Londres, au début des années 1970. Dès son arrivée, il fait la connaissance d'une vieille dame aigrie au nom de Mary Shepherd qui habite dans une camionnette. Les gens de l'endroit espèrent qu'elle s'installe ailleurs, mais n'osent pas la chasser.

La soirée du 19 septembre sera marquée par le drame de Matt Ross, Une vie fantastique. Ben a décidé d'élever ses six enfants à la maison, leur enseignant la philosophie, la chasse, l'escalade et d'autres plaisirs de la nature. Ils sont différents des autres et souvent fiers de l'être. En apprenant la mort de leur mère malade, la famille décide de sauter dans son autobus et de se rendre à ses funérailles. Le périple est ponctué de rencontres diverses et de conversations incongrues.

Regard à Roberval

Regard en tournée est au menu de la soirée du 26 septembre. Durant 1h30, l'auditoire pourra voir l'équipe de Regard sur le court métrage sur la route à la rencontre de cinéphiles.

Le début du mois d'octobre sera marqué par le drame québécois King Dave. Les délices de Tokyo suivra, le 10 octobre. La semaine d'après, le drame de la Grande-Bretagne 45 ans prendra l'affiche. Suivront Demain, Les Innocents, The Danish Girl, La Reine-Garçon, Ma Mère et Un monstre dans le placard. La comédie française d'Éric Lavaine, Retour chez ma mère, clôturera la saison, le 5 décembre.

Les films du Ciné-Club sont projetés tous les lundis, à 19h. La programmation est disponible sur la page Facebook de l'organisme. «Ça s'annonce déjà très bien pour les semaines à venir. Déjà, une cinquantaine de personnes ont acheté leur carte de membre», termine M. Gauthier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer