Kénogami en fête: un événement tout en musique

Le jeune Samuel Bourgoing, sept ans, était très... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Le jeune Samuel Bourgoing, sept ans, était très concentré pendant que Barbouille le maquillait.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Le parc Ball a un air festif cette fin de semaine dans le cadre de la 15e édition de Kénogami en fête. Depuis vendredi soir, petits et grands ont envahi le site où une multitude d'activités sont offertes gratuitement.

Les visiteurs du parc Ball ont pu profiter... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Les visiteurs du parc Ball ont pu profiter de la musique du Gros Groupe formé de 12 musiciens de la région.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Douglas Schroeder-Tabah, membre du comité organisateur, estime que... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay) - image 1.1

Agrandir

Douglas Schroeder-Tabah, membre du comité organisateur, estime que quelque 15 000 personnes pourraient passer au parc Ball dans le cadre de la 15e édition de Kénogami en Fête.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Samedi après-midi, le site fourmillait d'activité. «Si les choses continuent comme ça, nous allons atteindre nos 15 000 visiteurs», a affirmé Douglas Schroeder-Tabah, un des membres du comité organisateur, en mi-journée.

Vendredi soir, les organisateurs estiment que quelque 2500 personnes ont assisté aux spectacles hommage à Gun's N'Roses de Guns 'N' Bones et hommage à Pink Floyd de Blackside.

Hier après-midi, plusieurs centaines de personnes étaient sur les lieux. Les petits profitaient des jeux gonflables et du maquillage tandis que les plus grands visitaient les différents stands d'exposants. Plusieurs ont également saisi l'occasion pour écouter la musique du Gros Groupe, formé de 12 musiciens de la région. Aussitôt que les dernières notes eurent résonné, un hommage à Georges Brassens a été lancé sous le chapiteau.

Effectivement, le rythme des spectacles est particulièrement soutenu. Samedi seulement, huit spectacles musicaux étaient présentés à partir de midi.

Cette année, les organisateurs ont opté pour la présentation de groupes hommages.

«Nous recevons sept groupes. Du nombre, un seul vient de Québec, tous les autres sont de la région», souligne Douglas Schroeder-Tabah.

Les festivités se poursuivent dimanche dès 11h avec une célébration interconfessionnelle. À midi, le public pourra entendre Maxime Villeneuve, puis le Duo David et Mireille à 13h. À 14h, le Choeur Expérience Gospel, réunissant une cinquantaine de chanteurs et chanteuses de la région, montera sur scène. À 15h15, Attention au chien prendra le relais.

Un dîner tourtière est aussi organisé à compter de midi. La présence des Fous du Roi, de clowns, des jeux gonflables, des démonstrations de boxe, du Zumba et plus encore figurent également au programme de la journée.

«Un des buts de la Corporation de vitalisation de Kénogami, c'est de faire vivre le centre-ville. L'activité cadre dans nos objectifs. Les gens apprécient l'événement. Toute l'année, ils nous demandent s'il y aura une nouvelle édition et quand elle aura lieu», affirme Douglas Schroeder-Tabah qui souligne l'importance du travail des bénévoles et la nécessité de l'implication des commanditaires qui permettent la tenue de l'activité. «Les gens du secteur croient en l'activité. En plus d'être une occasion d'échanger et de se retrouver, ça fait vivre le secteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer