Plus de touristes québécois et de la région

Le Grand rassemblement du mois de juillet a... (Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le Grand rassemblement du mois de juillet a attiré beaucoup de touristes.

Archives Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

De plus en plus de Québécois, Suisses et Belges visitent Mashteuiatsh.

Quant aux touristes français et allemands, leur intérêt à l'égard de cette destination reste stable. En ce qui a trait aux Américains, ils sont de moins en moins au rendez-vous.

Tel est le principal constat qui se dégage des statistiques d'achalandage du bureau d'information touristique de la communauté.

Les données ont été comptabilisées depuis le 1er juin dernier.

Depuis cette date, plus de 6000 visiteurs ont franchi les tourniquets de l'office de tourisme. Il s'agit d'une hausse d'achalandage de 10% comparativement aux statistiques de l'année dernière.

À eux seuls, les visiteurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean représentent 37% des visiteurs québécois. Montréal et Québec arrivent au second et troisième rang.

«L'an dernier, 1194 personnes de la région sont arrêtées à nos bureaux et depuis le début de l'été, nous en dénombrons 1477», fait remarquer Pierre Larouche, superviseur de l'accueil et de l'animation au bureau d'information touristique.

«L'effet du Grand rassemblement y est pour quelque chose. On sent vraiment un rapprochement avec les gens de la région. Ils s'intéressent de plus en plus à notre culture. La météo a aussi joué un rôle, car les Jeannois ont décidé de faire des balades autour du lac Saint-Jean pour y découvrir tous les attraits. Plusieurs se sont arrêtés chez nous. Le fait que nous sommes situés au bord du lac constitue une plus-value également», ajoute-t-il.

Dans les autres faits saillants, Pierre Larouche constate que les Français ont changé leurs habitudes. «On les voit maintenant 12 mois par année. Nos deux principaux sites sont le Musée amérindien et le site de transmission culturelle Uashassihtsh. À eux seuls, ces endroits attirent considérablement la clientèle», termine M. Larouche.

Les terrains de camping et le Festival contes et légendes Atalukan attirent également la clientèle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer