Des estrades bien remplies

Plusieurs épreuves du gymkhana ont fait le bonheur... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Plusieurs épreuves du gymkhana ont fait le bonheur des spectateurs, qui ont encouragé les compétiteurs sans se faire prier.

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des centaines de chapeaux de cow-boys et de chemises à carreaux pouvaient être aperçues, samedi, à Chambord. Venus assister aux rodéos ou simplement venus visiter le site, plusieurs citoyens se sont rassemblés au Festival du cow-boy.

Le président du festival, Denis Gagnon, est particulièrement satisfait de l'achalandage. En effet, les gradins étaient remplis au maximum de leur capacité, environ 3000 spectateurs, pendant les différentes épreuves de rodéo.

«Normalement, nos gradins sont toujours pleins à 80 ou 90 pour cent. Alors aujourd'hui (samedi), c'est exceptionnel, malgré un temps un peu incertain. On peut dire des chiffres tant qu'on veut, les estrades remplies parlent d'elles-mêmes!», ajoute M. Gagnon.

Il croit que le ciel couvert leur a tout de même été bénéfique, puisque le temps n'était pas trop chaud et que la terre du manège, où se déroulaient les compétitions, était parfaite pour les rodéos.

Samedi après-midi, au-delà de 100 personnes se sont également inscrites au grand prix de barils régional, qui permettait aux trois premières places de participer automatiquement aux rodéos de Saint-Tite. En tout, 200 cow-boys professionnels participent aux différentes épreuves pendant la fin de semaine.

L'accès au site était gratuit, et plusieurs citoyens, habitués du festival, s'y sont promenés toute la journée. «Il y a beaucoup de vie, beaucoup de monde. Ça permet de faire des activités!», raconte Nicole Dumais, qui visite l'évènement chaque année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer