Un «hommage aux aidants» du déluge à L'Anse-Saint-Jean

La municipalité de L'Anse-Saint-Jean rendra hommage aux organisations... (Photo Le Progrès-Dimanche, Johanne St-Pierre)

Agrandir

La municipalité de L'Anse-Saint-Jean rendra hommage aux organisations et aux personnes qui ont aidé les sinistrés du déluge de 1996. Voici quelques membres du comité conjoint, Mario Dufour (ouverture de l'église en saison estivale), Anicet Gagné (conseiller municipal et président du comité conjoint) et Viateur Tremblay (bénévole pour la commémoration du déluge), en compagnie du président d'honneur de l'événement, Éric Houde (debout) de la Sécurité civile.

Photo Le Progrès-Dimanche, Johanne St-Pierre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vingt ans se sont écoulés depuis le déluge survenu au Saguenay et pour plusieurs, dont les sinistrés, c'est une période sombre qu'ils préfèrent oublier. Toutefois, à L'Anse-Saint-Jean, plusieurs auront l'occasion de se réconcilier avec le passé, les 16 et 17 juillet, dans le cadre d'une fin de semaine thématique «Hommage aux aidants» qui se déroulera principalement dans la charmante église de l'endroit et dans l'édifice municipal.

L'événement sera l'occasion de rendre hommage à des organismes et à certaines personnes qui ont aidé la population touchée à traverser cette épreuve et/ou d'aider à la reconstruction.

Depuis l'automne dernier, un comité conjoint a été formé pour aménager une exposition permanente sur le déluge tel que vécu par la population anjeannoise en 1996. «Cette exposition sera réalisée en collaboration avec le Musée du Fjord, la Sécurité civile, la Croix-Rouge et Hydro-Québec», précisent les porte-parole du comité composé de représentants du conseil municipal, du conseil de la Fabrique, du comité touristique, du comité promo des arts et du comité sur l'ouverture de l'église en saison estivale.

Pas besoin de réservation, précisent-ils. Les activités seront accessibles à tous et l'exposition est gratuite. «On s'organise pour être capable d'accueillir tout le monde», assurent les organisateurs.

Ateliers-causeries

Durant cette fin de semaine, les visiteurs pourront également constater l'évolution, au cours des deux dernières décennies, des moyens d'intervention lors de situations d'urgence, et ce, lors d'ateliers-causeries tenus dans l'édifice municipal.

Les organismes qui sont intervenus en 1996 ont aussi accepté de venir démontrer aux gens la manière dont ils interviendraient en 2016. Une belle occasion de voir les leçons tirées de ce week-end catastrophique du 19, 20 et 21 juillet 1996 et les améliorations mises en place.

Parmi les organisations présentes, on retrouve la Sécurité civile, dont le directeur des opérations, Éric Houde, natif de l'Anse Saint-Étienne (Petit-Saguenay), agira comme président d'honneur de l'événement. Les autres organismes sont les Forces armées canadiennes, la Sûreté du Québec, la Croix-Rouge, Hydro-Québec, Radio amateur du Québec, Sauvetage 02 et la Saint-Vincent de Paul. Durant la fin de semaine, ils feront des démonstrations sur les terrains de l'église par l'entremise d'unités mobiles et/ou dans des stands. Une cérémonie spéciale aura lieu dimanche matin. Le détail de la programmation sera toutefois dévoilé vendredi, en conférence de presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer