Une grande ferveur pour la sainte Kateri

La communauté de Mashteuiatsh voue une grande dévotion... (Archives La Presse)

Agrandir

La communauté de Mashteuiatsh voue une grande dévotion à Kateri Tekakwitha. La photo montre sa statue de cire au Musée Grévin.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

ÉGLISE / Kuei (bonjour) à tous! 160 années se sont écoulées depuis la naissance de Kateri Tekakwitha, 136 ans depuis son décès, et bientôt quatre ans, le 21 octobre 2016, qu'elle fût canonisée.

Cette sculpture de Kateri Tekakwitha a été réalisée... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Cette sculpture de Kateri Tekakwitha a été réalisée par Charles Courtois.

Photo courtoisie

Depuis de nombreuses années, nous avons une fervente dévotion pour celle qui est devenue sainte Kateri Tekakwitha et notre paroisse porte fièrement le nom de cette jeune femme, issue des Premières Nations. La célébration soulignant son anniversaire a connu un beau succès. De nombreuses personnes des villes et villages avoisinants se sont jointes à nous pour cette une commémoration, où notre langue, le nehlueun était mis de l'avant.

Nous redoublons d'efforts pour améliorer le sanctuaire de sainte Kateri, afin qu'il soit digne de la ferveur qu'elle suscite. Nous faisons appel à différents artistes et artisans afin d'enrichir notre église servant d'écrin à notre sainte. Enfin, il faut souligner que bien des personnes démontrent que leur Église est importante pour elles, en étant généreuses lors des appels pour combler les différents besoins de notre temple, dont les rénovations et autres services.

À Mashteuiatsh, nous pouvons compter sur la volonté de différentes équipes de paroissiens et paroissiennes qui déploient toutes une belle vigueur et qui travaillent fort afin de transmettre l'amour d'une Église unie. Grâce à elles, bien de bonnes actions se produisent. Nous devons également mentionner qu'elles déploient beaucoup d'efforts afin d'assurer une relève, pierre angulaire de notre futur pour une vie chrétienne active. De plus, le ciment se solidifie au sein du regroupement des paroisses de l'Unité pastorale du Lac, par l'entremise de notre prêtre modérateur, l'abbé Bruno Tardif. Nous occupons de mieux en mieux la place qui est la nôtre.

Finalement, différentes activités ont lieu au sein de notre communauté, dont la célébration lors de la Journée internationale des autochtones, le 21 juin qui fut l'occasion pour plusieurs autour du lac Saint-Jean, du Saguenay et d'ailleurs de venir nous visiter.

Nous projetons pour l'été d'ouvrir notre église aux visiteurs; il s'agit d'une visite guidée qui s'effectue en partenariat avec le musée de Mashteuiatsh. Nos ancêtres ont transmis leurs traditions, leur foi, le goût du rassemblement et de l'accueil chaleureux. Ce sont pour ces raisons que notre église a une telle importance et que nous demeurons toujours heureux d'y accueillir les visiteurs. L'arche qui se trouve à l'entrée rappelle l'ancienne église détruite par le feu en 1986; elle indique que la transmission des ancêtres y occupe une place d'importance et que la volonté de se regrouper en communauté chrétienne nous habite encore aujourd'hui.

Considérez-vous comme bienvenus, ici à Mashteuiatsh et dans l'église de Sainte Kateri-Tekakwitha. Niaut (au revoir) et au plaisir d'une rencontre!

Jeannine Tremblay, pour la communauté de Mashteuiatsh

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer