Au CIEL: un florilège d'insectes

Le célèbre entomologiste Georges Brossard pose devant un... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le célèbre entomologiste Georges Brossard pose devant un titanus giganteus, le plus gros coléoptère au monde.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Le CIEL est désormais envahi par les insectes.

La jeune Juliette Larouche, neuf ans, était émerveillée... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

La jeune Juliette Larouche, neuf ans, était émerveillée par les nombreux insectes présentés au CIEL de Larouche. L'entomologiste en herbe de Saint-Gédéon a commencé sa propre collection d'insectes à la maison, avec déjà une cinquantaine de spécimens.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Environ 200 personnes ont assisté au vernissage de... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 1.1

Agrandir

Environ 200 personnes ont assisté au vernissage de Florilège d'insectes mercredi soir au Centre international d'exposition de Larouche.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

En effet, le Centre international d'exposition de Larouche présente, exceptionnellement jusqu'au 2 octobre, l'exposition Florilège d'insectes, qui offre un extrait choisi de la collection imposante d'insectes du célèbre et coloré entomologiste, Georges Brossard. Le fondateur de l'Insectarium de Montréal était d'ailleurs présent mercredi soir pour le lancement, un événement fort couru alors qu'environ 200 amateurs de plus ou moins grosses «bibittes» avaient rempli la salle du CIEL.

Le maire de l'endroit, Réjean Bédard, était bien fier de présenter à la population une exposition qui délaisse les arts à proprement parler, mais qui est si enrichissante. «Il n'y a jamais eu autant d'espèces d'insectes qui ont traversé la Réserve faunique des Laurentides. C'est un coup de maître que les responsables du CIEL ont fait. D'habitude, des expositions comme ça, ça reste à Montréal», s'est réjoui le maire, entouré d'un parterre rempli de jeunes amateurs d'insectes.

Les spécimens ont été sélectionnés parmi la collection présente chez M. Brossard. «J'en ai 525 000 dans ma cave!», a lancé le coloré passionné à la verve toujours aussi enflammée.

Originaire de Brossard, l'homme derrière le film Le papillon bleu (2004) était tout heureux de voir qu'un centre d'exposition d'une région avait fait appel à ses services. «Trop de gens n'arrêtent pas à Larouche, moi ça me fait ch...», a-t-il lancé avant de remercier une bonne dizaine de personnes personnellement pour l'accueil qu'il a reçu de la part des Larouchois.

Grand vulgarisateur, Georges Brossard s'assure toujours de s'adresser aux jeunes. Il a même fait venir avec lui le jeune Nathan à qui il a remis un millipède, ramené de la République dominicaine, qui pourra lui servir d'animal de compagnie. Il a fait ce geste, car il croit aux bienfaits de la zoothérapie même avec des insectes.

L'exposition sera présentée du mercredi au dimanche du 7 juillet au 14 août, puis les samedis et dimanches du 20 août au 2 octobre. Cette prolongation permettra aux groupes scolaires d'admirer ces merveilles de la nature. Le coût est de 5$ pour les adultes et c'est gratuit pour les enfants de moins 15 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer