Un invité-surprise à La Doré

Les maires de Saint-Félicien et de La Doré,... (Photo courtoisie)

Agrandir

Les maires de Saint-Félicien et de La Doré, Gilles Potvin et Jacques Asselin, la représentante du député de Roberval Philippe Couillard, Catherine Imbeault, et Jonathan Germain, de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, entourent le lieutenant-gouverneur du Québec, J. Michel Doyon.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Un invité-surprise est passé faire une saucette au Festival des camionneurs de La Doré, en la personne de J. Michel Doyon, lieutenant-gouverneur du Québec.

Les organisateurs de l'événement et le maire de La Doré Jacques Asselin ont saisi la balle au bond puisque sa présence sur le site a coïncidé avec la soirée VIP de vendredi. Plus de 720 personnes étaient réunies dans le Centre sportif de l'endroit pour l'occasion.

«M. Doyon se rendait en direction de Chicougamau et il a fait une halte pour voir les camions. Nous étions en train de souper lorsque nous avons été informés de sa présence dans les puits. Il était en train de parler avec un camionneur. Nous sommes allés à sa rencontre pour l'inviter à se joindre à nous et il a accepté volontiers», a témoigné le maire Asselin.

C'est la première fois qu'un lieutenant-gouverneur se présente au festival, qui en est à sa 35e édition cette année. Le représentant de la Reine a accepté de faire un discours improvisé, sans tambour ni trompette. Les hôtes de la soirée étaient ravis de cette présence, mais aussi par le contenu inspirant de ses propos.

«Tout le monde s'est levé lorsqu'il a pris la parole. Pendant son allocution, il a salué le travail des camionneurs et la passion qu'ils vouent à leur métier. Chaque jour, ils se lèvent pour travailler et transporter les marchandises que l'on consomme, que ce soit du bois, de la nourriture ou des vêtements», a enchaîné l'élu de La Doré.

Plus tard dans la soirée, près de 1000 personnes ont assisté au spectacle du chanteur country Luc Boulianne. Samedi, le site a été épargné de la pluie, mais Éole y était. C'était frisquet, mais la température n'a pas empêché plus de 7000 spectateurs d'assister aux compétitions de tirs de camion. Une cinquantaine de coureurs des quatre coins du Québec y étaient.

La traditionnelle parade de camions, organisée samedi également, était composée de 200 à 250 véhicules, selon le président du festival, Martin Gagnon. Plusieurs spectateurs sont venus assister à l'événement. «Je crois qu'on a battu des records d'achalandage, a ajouté M. Gagnon. Je n'ai pas encore les chiffres exacts, mais il y a beaucoup de personnes qui sont venues nous voir.»

Quant à la suite du festival, qui se termine dimanche, Martin Gagnon s'attend à avoir autant de personnes, sinon davantage, puisque la température s'annonce clémente

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer