Le Jardin d'à côté inauguré

Marie-Lise Chrétien-Pineault, chargée de projet chez Euréko, Marie-Christine... (Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Marie-Lise Chrétien-Pineault, chargée de projet chez Euréko, Marie-Christine Tremblay, urbaniste à la Ville de Saguenay, Louise Denis, citoyenne impliquée dans le projet, Lynda Youde, également une citoyenne impliquée dans le projet, et Simon-Olivier Côté, conseiller municipal, ont présenté le projet au public.

Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Une partie du tracé de l'ancien chemin de fer du CN qui conduisait à la gare du centre-ville a été rendue aux citoyens alors qu'a été inauguré mardi matin le Jardin d'à côté dans le nouveau parc linéaire de la Traverse du coteau qui se déploie dans le centre-ville de Chicoutimi.

Des fraisiers ont été plantés par les Verts... (Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais) - image 3.0

Agrandir

Des fraisiers ont été plantés par les Verts boisés du fjord.

Photo Le Progrès-dimanche, Mariane L. St-Gelais

Quelques citoyens initiateurs du projet, accompagnés d'enfants, se sont rassemblés derrière l'immeuble de la coopérative La Loge d'à côté sur la rue Saint-Philippe afin de présenter ce projet réalisé avec de faibles moyens financiers.

Des mangeoires d'oiseaux construites avec la participation du Centre des enfants et des adolescents et vie de quartier, de petits aménagements paysagers réalisés à même des tuyaux de drain dans lesquels des fraisiers ont été plantés par les Verts boisés du fjord, le nettoyage du terrain des broussailles, morceaux de verre, seringues le long de l'ancienne voie ferrée: ce sont là de petits travaux qui ont été réalisés en collaboration avec les services municipaux de Saguenay, mais qui sont suffisants pour donner une toute nouvelle ambiance à une partie de terrain d'une soixantaine de pieds autrefois à l'abandon.

Louise Denis, une citoyenne ayant toujours vécu dans ce secteur de la ville, est celle qui, la première, a eu l'idée d'aménager l'ancienne voie ferrée. «Mon idée était de rendre cet endroit sécuritaire pour tout le monde. Avec un comité de travail qui a été formé, nous avons développé de petits projets sous les conseils du Centre d'écologie de Montréal et d'Eurêko.»

Linda Youde, membre du conseil d'administration du Centre des enfants associé à l'école Saint-Antoine-de-Saint-Exupéry explique que le projet a été présenté dans le cadre du programme «Transforme ta ville» mis de l'avant par le conseiller Simon-Olivier Côté. «Ce sont les citoyens qui décident du travail à faire. À la fin de mai, on a planifié ce qu'il fallait faire en se donnant comme délai la réalisation à la fin de juin», explique Mme Youde. Lors de la visite, un artiste en était à dessiner le mur de soutènement derrière la Loge d'à côté.

Le conseiller Simon-Olivier Côté s'est dit heureux que la Ville soit entrée dans ce mouvement urbanistique participatif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer