Tout un spectacle!

Il aura fallu 1496 livres de patates, 680... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Il aura fallu 1496 livres de patates, 680 livres de viande, 220 livres de pâte pour concocter le plat régional.

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Décidément, Desbiens «est sur la coche». Le party a levé, samedi soir, dans la ville extrême avec la chaise musicale. Le jeu traditionnel a donné lieu à tout un spectacle, dans le cadre du 7e Festival Desbiens Extrême. On se serait cru dans un immense mariage.

Quelque 350 participants ont envahi la 8e Avenue... (Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens) - image 1.0

Agrandir

Quelque 350 participants ont envahi la 8e Avenue pour le concours de la chaise musicale.

Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

La plus grosse tourtière au monde a été... (Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens) - image 1.1

Agrandir

La plus grosse tourtière au monde a été engloutie par des centaines de convives.

Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Juste avant, la plus grosse tourtière au monde a été engloutie par des centaines de convives. Une dizaine de cordes de bois ont été utilisées pour faire cuire sur la braise le gigantesque plat de 40 pieds de long.

Quelque 350 participants ont envahi la 8e Avenue pour le concours de la chaise musicale. Les éliminations se sont succédé pendant plus d'une heure. La logistique n'était pas de tout repos, mais le spectacle a été ô combien amusant et divertissant!

Des gens de tous les âges ont embarqué à fond dans cette folle aventure du maire Nicolas Martel. Plus de 2000$ en prix ont été attribués. Le grand gagnant, Émile Girard, de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix est reparti avec un ordinateur portable d'une valeur de 1000$. «Je ne pensais pas avoir chaud comme ça en jouant à la chaise musicale. C'était stressant», a déclaré le vainqueur.

Nicolas Martel avait baptisé l'activité «la plus grande chaise musicale au monde». Il souhaitait franchir le cap des 1000 participants. Le nombre atteint pour la première édition était nettement suffisant. «Ça aurait compliqué les choses. Nous devrons apporter quelques modifications quant au fonctionnement de l'activité. Nous allons récidiver, c'est certain.»

Météo

La météo incertaine n'a pas empêché les Jeannois de casser la croûte sur l'heure du souper au festival de Desbiens. Ils étaient des centaines à faire la file pour avoir leur part de la plus grosse tourtière au monde.

L'équipe d'Annie Gagné a réussi son pari. Près d'une vingtaine d'heures de cuisson a été nécessaire pour que la tourtière soit à point. Elle était parfaite, tout comme le pouding au chocolat qui a été servi au dessert. Le mot «extrême» a pris tout son sens puisque c'était extrêmement bon.

Pour les curieux, il aura fallu 1496 livres de patates, 680 livres de viande, 220 livres de pâte pour concocter le plat régional.

L'immense chapiteau était bondé de convives. Une formule gagnante qui a encore fait ses preuves.

Guinness World Record

Le maire de Desbiens ne compte pas faire de démarches officielles pour faire inscrire la plus grosse tourtière et la plus grande chaise musicale au monde dans le livre des records du monde Guinness. «C'est beaucoup de sous. Une démarche nous coûterait 12 000$ pour avoir un seul des deux titres», a-t-il mentionné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer