Élan de solidarité à Alma

Mya et Samuel ont récemment reçu une greffe... (Photo courtoisie)

Agrandir

Mya et Samuel ont récemment reçu une greffe de moelle osseuse à Montréal. Le frère et la soeur n'ont pas pu avoir de contact pendant plusieurs semaines. Sur cette photo, les deux enfants se voyaient pour la première fois après un mois. Mais leur état de santé ne permettait pas à Mya de serrer son petit frère dans ses bras.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Tous deux atteint d'une maladie génétique rare, la granulomatose septique chronique, Mya et Samuel d'Alma devront passer une bonne partie de l'été cloîtrés à la maison. Mais grâce à la générosité de gens d'affaires, leur environnement sera un peu plus confortable.

Touché par l'histoire de cette famille almatoise, Marc-André... (Photo Le Progrès-Dimanche, Laura Lévesque) - image 1.0

Agrandir

Touché par l'histoire de cette famille almatoise, Marc-André Allaire, un des propriétaires de Ventilation JMY, a tenu à aider Mya et Samuel.

Photo Le Progrès-Dimanche, Laura Lévesque

Touchée par l'histoire de cette famille jeannoise, l'entreprise Ventilation JMY de Jonquière a installé gratuitement un système d'air conditionné dernier cri dans la résidence de Mya et Samuel, qui viennent tout juste de recevoir une greffe de moelle osseuse. En plus de rafraîchir les journées chaudes, ce système permettra une meilleure filtration de l'air, ce qui est essentiel pour ces deux enfants, dont le système humanitaire est quasi inexistant.

Mya est de retour dans sa maison depuis cette semaine. Ventilation JMY devait d'ailleurs installer le système avant son arrivée.

«C'est extraordinaire ce qu'ils ont fait. C'est un coup de pouce incroyable pour nous. On ne pouvait pas se contenter de notre climatiseur dans la fenêtre, car il filtre l'air de l'extérieur, ce qui comporte des risques pour nos enfants. Il fallait à tout prix avoir un nouveau système. Et en plus, ça le prenait avant notre retour. Ils ont même déplacé des clients pour venir nous aider», exprime Marc-André Fortin, le père des deux enfants.

Son fils Samuel se trouve toujours à Montréal, avec sa mère, où il a également reçu une greffe de moelle osseuse. Il devrait revenir à la maison dans trois semaines. Lui et sa soeur, âgés de un an et six ans, sont d'ailleurs les rares cas à être greffés à l'Hôpital Sainte-Justine pour cette maladie.

Les parents ont su à quelques mois d'intervalle que leurs deux enfants étaient atteints de granulomatose septique chronique. Le couple n'a eu d'autre choix que d'arrêter de travailler pour s'occuper à plein temps de Mya et Samuel. Les personnes qui souffrent de cette maladie sont très sensibles aux bactéries et aux champignons. «On a su pour Mya lorsqu'elle a eu un ganglion au cou. Ils se sont rendu compte qu'une bactérie était derrière tout ça. Et cette bactérie, c'est l'une de celles qui se retrouvent dans l'eau du robinet et que tout le monde boit. Donc la moindre petite bactérie peut devenir un danger», détaille Marc-André Fortin.

Père de famille et un des propriétaires de Ventilaton JMY, Marc-André Allaire a été touché par l'histoire de la famille Fortin.

«On est des entrepreneurs avec de jeunes familles. C'est évident que cette situation particulière nous a touchés. Comment ne pas l'être? On est très heureux de pouvoir aider ces enfants à passer un plus bel été», commente l'homme d'affaires, qui a fait un don dépassant les 3500$.

Greffe de la moelle osseuse oblige, les deux enfants devront rester à la maison pendant plus de 10 mois. Et si tout se déroule comme prévu, Mya et Samuel seront en quelque sorte guéris et pourront reprendre une vie normale. «On a bon espoir que tout fonctionne. On doit prendre plusieurs précautions à la maison pour que la greffe soit un succès. Mais on est très optimiste», laisse tomber le père des deux enfants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer