Le festival Humanité est de retour

L'ancien ministre de la Justice, Marc-André Bédard, a... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'ancien ministre de la Justice, Marc-André Bédard, a accepté la président ce d'honneur de la 2e édition du festival Humanité qui aura lieu, du 26 au 28 août, sur la Zone portuaire de Chicoutimi. Il est ici accompagné de la porte-parole du festival, Sophie Larouche. Une campagne de financement a également été lancée. La vente de billets permet de pouvoir gagner l'un des trois paniers bonheur qui seront attribués à la fin juillet.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La 2e édition du festival Humanité, qui aura lieu du 26 au 28 août sur la Zone portuaire de Chicoutimi, pourra compter sur un appui de taille, avec l'appui de l'ancien ministre de la Justice Marc-André Bédard à titre de président d'honneur.

En conférence de presse mercredi, la porte-parole Sophie Larouche a rappelé que ce festival constituait une occasion de réfléchir, de questionner et d'imaginer ce que sera le monde de demain et de raviver l'espoir de changer des choses à plus petite échelle.

Ce moment de réflexion ne serait pas possible sans le travail collectif de près de 40 bénévoles qui s'engagent activement à différents niveaux dans près d'une quinzaine de comités. «C'est un festival de cocréation, un festival de l'espoir et un festival tourné vers l'avenir», a-t-elle fait valoir.

Président d'honneur de l'événement, Marc-André Bédard a expliqué qu'il ne pouvait rester indifférent devant ces gens qui ne cessent d'imaginer des moyens, à leur mesure, pour essayer de diminuer cette violence qui mine la société actuelle.

«On ne peut rester insensible devant un monde qui semble de moins en moins uni et ça ne peut pas durer indéfiniment. Il va falloir que des gens, globalement, se mettent à l'oeuvre en terme de réflexion pour voir ce qu'ils peuvent faire. C'est dans cet esprit que j'ai accepté d'être président d'honneur du festival», a-t-il expliqué.

«Ce qui m'a séduit, c'est l'audace de ces gens, de dire: ''On va essayer d'échanger et d'informer la population, de lui présenter de grandes questions humaines de façon simple, sans prétention, afin que de ces discussions émerge comme une espérance, une prise de conscience que nous devons tous avoir ensemble afin d'améliorer la société.

«J'ai aimé découvrir que le festival ne s'adressait pas exclusivement à des militants ou des groupes d'intérêts, mais que chaque personne pourra apporter ses questions et des ébauches de réponses et de solutions. Chacun échangeant dans une atmosphère de solidarité humaine et d'humilité.

«Il faut rester conscient que dans toutes nos petites communautés, on peut faire des choses si on s'y intéresse et si on veut vraiment contrer cette violence.»

Campagne de financement

L'organisation tient actuellement un 2e volet de sa campagne de financement. Les gens sont invités à acheter des billets de tirage au coût de 2$ l'unité, trois billets pour 5$ et 15 pour 10$. Les billets sont disponibles à Place du citoyen, Place Centre-ville Jonquière, à la Bibliothèque de Jonquière et à celle de Chicoutimi. Trois paniers-cadeaux de belle valeur seront attribués à la fin juillet.

Quant au festival comme tel, l'une des cinq personnalités invitées à prendre la parole sera Nathasha Kanapé Fontaine, une artiste innue qui viendra parler de la situation autochtone lors de la soirée autochtone du 27 août.

L'un des instigateurs du festival, André Fortin, signale que cette année, un café Radio-Humanité permettra de diffuser en simultané les discussions tenues avec certains intervenants. Cette nouveauté est rendue possible grâce à la collaboration de CEUCRadio de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

Parmi les artistes qui se produiront durant le festival, on parle des Clowns Noirs, de Danse Salsa Nueva, de Jonathan Boies (poète et fondateur de Racines Gumboot) et Linda-Pierre Bélanger (artiste peintre).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer