Dernier salut pour l'abbé Gérald Linteau

Les funérailles de l'abbé Gérald Linteau ont été... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les funérailles de l'abbé Gérald Linteau ont été célébrées hier à la Cathédrale de Chicoutimi. Le temple était rempli à pleine capacité, signe de l'affection que lui portaient ses paroissiens et la population en général.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

La Cathédrale de Chicoutimi était pleine à craquer, en fin d'avant-midi samedi, alors que des centaines de personnes ont assisté aux funérailles de l'abbé Gérald Linteau, décédé subitement mardi à l'âge de 72 ans.

Les funérailles de l'abbé Gérald Linteau ont été... (Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Les funérailles de l'abbé Gérald Linteau ont été célébrées hier à la Cathédrale de Chicoutimi. Le temple était rempli à pleine capacité, signe de l'affection que lui portaient ses paroissiens et la population en général.

Photo Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Manifestement très apprécié de ses paroissiens et de la population en général, celui qui était reconnu pour sa bonté, sa grande générosité et son approche inclusive a été conduit à son dernier repos au terme d'une messe présidée par l'évêque du diocèse de Chicoutimi, Mgr André Rivest. Rencontré à la Cathédrale, le directeur des funérailles, Rodrigue Gravel, a rappelé que le disparu était aimé de tous, lui qui se souciait du sort des gens, peu importe leur statut ou leur provenance.

«C'était un pasteur qui allait chercher les brebis là où elles étaient», a signifié le directeur.

Signe que le décès de l'abbé Linteau n'a laissé personne indifférent, quelque 3000 fidèles se sont présentées à l'église Sainte-Anne de Chicoutimi-Nord vendredi soir, où la dépouille était exposée en chapelle ardente. Habituellement, les funérailles d'un prêtre sont célébrées dans l'enceinte du temple où il était en exercice au moment de sa mort. La cathédrale a toutefois été choisie parce que sa capacité d'accueil est beaucoup plus grande.

Homme très impliqué et membre de l'Unité pastorale Valin, Gérald Linteau était considéré comme le père du Lac Pouce, une oeuvre à laquelle il a consacré de nombreuses années de sa vie. Le directeur général du centre, Laval Dionne, a d'ailleurs signifié, plus tôt cette semaine, que l'organisme avait l'intention de rendre hommage au prêtre. Un bâtiment pourrait porter son nom. L'abbé Linteau était extrêmement dévoué à la cause des entreprises jeunesse. Il sera incinéré et ses cendres seront inhumées au cimetière Saint-François-Xavier à Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer