Début d'incendie chez Bilodeau Canada

Un début d'incendie s'est déclaré chez Bilodeau Canada,... (Photo courtoisie)

Agrandir

Un début d'incendie s'est déclaré chez Bilodeau Canada, samedi vers 11h30.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

L'alarme générale a été sonnée à 11h30, samedi matin, après qu'un incendie se soit déclaré chez Bilodeau Canada de Normandin.

Le feu a pris naissance dans une salle... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Le feu a pris naissance dans une salle d'entretien attenante à l'atelier de taxidermie de l'entreprise.

Photo courtoisie

Le feu a pris naissance dans une salle d'entretien attenante à l'atelier de taxidermie de l'entreprise située sur la rue Saint-Cyrille. La cause n'est pas encore connue, mais la source électrique est éliminée. Les derniers utilisateurs de la pièce seront rencontrés pour fournir leurs déclarations.

«Nous avons été très chanceux», a déclaré le copropriétaire des lieux, Mario Bilodeau, visiblement soulagé.

«Si le feu s'était propagé dans le mur, il aurait été trop tard. Une employée de la boutique a senti une odeur de fumée en fin de matinée. Elle s'est dirigée vers l'arrière et ça sentait de plus en plus. Elle a tout de suite contacté le service des incendies.»

Le directeur de la Régie intermunicipale de sécurité incendie de Normandin, Jerry Piquette, n'a pris aucune chance lorsqu'il a appris qu'il y avait un feu confirmé à l'intérieur de la grande bâtisse de trois étages. Il a pris les grands moyens pour sauver le commerce qui opère depuis 31 ans dans le haut du Lac.

«Il y avait de la fumée dans le deux tiers du bâtiment. La classe de risque était élevée et c'est un commerce à grande surface. La présence de plusieurs hommes a été nécessaire afin de couvrir les lieux rapidement. Au total, 22 pompiers ont pris part à l'intervention qui a duré deux heures».

Le propriétaire s'en tire avec des dommages mineurs. L'eau et l'odeur de la fumée nécessiteront un bon nettoyage. «Heureusement, nous avons eu le temps de mettre des polythènes partout sur les fourrures et sur toutes les portes afin d'éviter que la fumée se propage», conclut Mario Bilodeau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer