La plainte contre le maire retirée

L'ancien chef de l'ERD, Paul Grimard.... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'ancien chef de l'ERD, Paul Grimard.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

La plainte déposée contre le maire Jean Tremblay au ministère des Affaires municipales dans le dossier du voyage à Nice de Bernard Noël devrait être retirée.

Selon Radio-Canada, Paul Grimard, plaignant et ancien chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD), aurait reçu un appel de l'avocat de la Commission municipale du Québec lui conseillant de retirer sa plainte, faute de preuve.

Toujours selon Radio-Canada, Bernard Noël, qui a reconnu il y a quelques jours sa culpabilité concernant les faits qui lui étaient reprochés, aurait blanchi le maire dans une déclaration sous serment. À titre de président de la Coupe des Nations, Bernard Noël avait effectué un voyage à Nice en compagnie de sa femme et de sa fille, grâce à l'argent d'une subvention accordée par Promotion Saguenay.

Paul Grimard avait déposé une plainte en son nom personnel, estimant que le maire devait être au courant des agissements du conseiller municipal.

Josée Néron, chef de l'ERD, s'est dite déçue que la commission n'ait pas retenu la plainte.

«Pour nous, c'est certain qu'une enquête doit être menée pour rassurer la population. L'ERD va regarder s'il y a un moyen de faire mener une enquête par une autre instance. La population a le droit de savoir. Bernard Noël a menti une fois. A-t-il menti deux fois? Est-ce qu'il l'a fait pour protéger quelqu'un? Sans enquête, on ne peut pas le savoir.»

Paul Grimard n'a pas retourné les appels du Progrès-Dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer