La Chambre de commerce inquiète pour les producteurs

Le président de la Chambre de commerce du... (Archives, Le Progrès-dimanche)

Agrandir

Le président de la Chambre de commerce du Saguenay, François Gagné.

Archives, Le Progrès-dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

La Chambre de commerce du Saguenay (CCS) est inquiète de la situation que vivent les producteurs laitiers régionaux concernant l'importation du lait diafiltré.

L'organisation considère que ce manque à gagner dans l'économie régionale viendra éventuellement affecter tous les secteurs de l'économie s'il n'y a pas un réajustement rapide de la position du gouvernement à cet égard. Elle a l'intention de suivre de près les résultats de la consultation du comité permanent de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

Selon les données de 2013 du Ministère de l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation du Québec (MAPAQ), les ventes de la production laitière régionale étaient évaluées à 113 millions de dollars. Il y a 324 fermes laitières au Saguenay-Lac-Saint-Jean qui emploient directement, indirectement et de façon induite 2518 personnes. La Chambre de commerce ajoute que l'agriculture est un des trois piliers de l'économie régionale avec les industries du bois et de l'aluminium, et qu'il faut soutenir ces moteurs économiques.

« Avec le manque à gagner évalué à quelque quatre millions par le président régional du Syndicat des producteurs de lait, il y aura des impacts directs et indirects dans l'économie régionale. Les impacts négatifs que peut subir le secteur primaire se répercutent inévitablement sur les secteurs secondaire et tertiaire de l'économie», a mentionné François Gagné, président de la Chambre de commerce du Saguenay.

« Il est important que nous appuyions nos producteurs laitiers et un des meilleurs moyens est d'appliquer la Loi actuelle. J'interpelle le ministre de l'Agriculture, M. Laurence MacAulay d'agir promptement sur ce dossier en faisant en sorte que les consultations donnent une solution satisfaisante dans les meilleurs délais. Je demande à nos députés régionaux de continuer à travailler de concert pour régler cette situation qui a un impact considérable sur nos fermes laitières et par le fait même, sur notre économie régionale », a conclu François Gagné.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer