Saison de camping : deux semaines de retard

La neige et le froid retardent la préparation... (Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

La neige et le froid retardent la préparation des terrains de campins à la Dam-en-Terre.

Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

À quelques semaines de l'ouverture de la saison de camping, le Complexe touristique de la Dam-en-Terre d'Alma affiche plus de réservations qu'à pareille date, l'an dernier.

Mais la neige et le froid retardent la préparation des terrains, confirme la directrice générale du site, Virginie Brisson.

« On est en avance dans nos réservations. Ça va super bien sur ce plan. Mais on est en effet en retard sur la préparation des terrains. Et lorsque la neige est partie, les terrains doivent être drainés, il faut que ça sèche. Donc, on a un bon deux semaines de retard», pointe la directrice générale du site qui compte 240 emplacements de camping.

Les employés devront donc mettre les bouchées doubles avant l'ouverture prévue le 20 mai prochain. Pour cette première fin de semaine de la saison, déjà plus de 75 personnes ont réservé un terrain.

« On a la chance d'avoir des étudiants qui viennent donner un coup de main pour l'entretien à partir du mois de mai. On va les faire travailler un peu plus. Mais tout le monde va travailler plus fort et on va y arriver », assure-t-elle.

Quant à l'achalandage, l'année 2016 s'annonce prometteuse. La faiblesse du dollar canadien n'est pas étrangère à la popularité du site almatois, admet Mme Brisson.

« Une réservation sur trois, cette année, est faite par de nouveaux clients qui ne sont jamais venus. C'est bon pour nous, car on renouvelle notre clientèle. Ce sont souvent des gens qui allaient aux États-Unis, sur la côte Est. Avec la valeur du dollar, ils ont décidé de rester au Québec et de faire plusieurs sites dans la province », constate la directrice générale.

Du côté du camping Belley, les propriétaires affichent déjà complet pour le mois de juillet et comptent plusieurs réservations en août. Le site situé à Saint-Henri-de-Taillon, rappelons-le, est sur le point d'être vendu à des promoteurs de la région. La vente, qui ne compromettra pas la saison 2016, devrait être conclue dans quelques semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer