Guillaume Marquis couronné champion

Guillaume Marquis s'est imposé lors du Québec Open... (Photo courtoisie)

Agrandir

Guillaume Marquis s'est imposé lors du Québec Open de l'Est de culturisme.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'un des poulains de l'entraîneur saguenéen Martin Bergeron, Guillaume Marquis, a été couronné champion des champions lors du Québec Open de l'Est de culturisme. Le natif de Port-Cartier sur la Côte-Nord a devancé la compétition chez les hommes seniors lourds ainsi que toutes catégories confondues.

«C'était vraiment ce que je voulais, Martin aussi», fait valoir le nouveau monarque du Québec qui a mis quatre mois de préparation intensive et surveille très attentivement son alimentation depuis un an. «J'ai vu que j'étais à ma place», lance-t-il.

Guillaume Marquis a entendu parler de Martin Bergeron, qui se spécialise dans les plans d'entraînement, par un ami. Comme dit le dicton, l'essayer, c'est l'adopter! «On a rapidement vu qu'ensemble, on travaillait bien. On a gardé les choses comme ça», mentionne le culturiste qui venait faire son tour au Saguenay pour un suivi tous les deux mois pendant sa prise de masse et aux trois ou quatre semaines dans sa préparation intensive.

«Guillaume est vraiment un passionné de son sport et c'est pour ça qu'il a atteint une condition aussi bonne. Il faisait 14h de route aller-retour pour venir me voir pour qu'on fasse des entraînements ensemble! On fait le suivi à distance chaque 10-14 jours avec photo», d'expliquer Martin Bergeron.

Guillaume Marquis avait une difficulté supplémentaire à son agenda, lui qui travaille dans une aluminerie sur une rotation de jour et de nuit. Il n'y voit toutefois pas de contrainte majeure.

«Je mange quand même toutes les deux heures, de nuit ou de jour. C'est dur, surtout la dernière nuit, alors que je dors seulement trois heures environ, sinon ça va bien», d'expliquer le champion québécois qui a pris un mois de vacances afin de maximiser ses chances avant la compétition.

Maintenant âgé de 26 ans, Guillaume Marquis s'entraîne depuis qu'il a 18 ans. Il en était à sa deuxième compétition d'envergure après la Coupe Espoir en 2014. Fort de ce titre provincial, il s'attaquera maintenant à la crème nationale lors des Championnats canadiens en 2017.

«Ça va être la cour des grands», reconnaît Guillaume Marquis qui se remettra au travail rapidement.

«Je vais prendre un an pour grossir un peu, signale-t-il. À ce niveau, les gars sont plus gros. Il va falloir que je le sois aussi.»

D'autres protégés de Martin Bergeron ont également tiré leur épingle du jeu lors de la compétition à Québec. Originaire du Lac-Saint-Jean et maintenant établi en Abitibi, Jordan Tremblay a pris la première position chez les hommes mi-lourds tandis que Marilyn Boutin, native de Québec, a dominé la compétition en bikini classe G, c'est-à-dire 5 pieds 6 et plus. Le Saguenéen Fred Simard a quant à lui pris la quatrième place chez les hommes physiques classe D, soit de moins de 5 pieds 10.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer