Le salon des animaux exotiques de plus en plus populaire

La Fox community souhaite sensibiliser et éduquer les... (Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

La Fox community souhaite sensibiliser et éduquer les gens à la traite de la fourrure du renard.

Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Des milliers de personnes ont passé les tourniquets du Salon des animaux exotiques de Saguenay samedi. L'amour des bêtes? La curiosité? L'envie de sortir? Une chose est certaine, l'engouement pour l'événement qui en est à sa cinquième édition grandit d'année en année.

À 9h30 samedi matin, une file se formait déjà à l'extérieur de l'aréna de l'UQAC.

L'an dernier, 14 300 personnes ont acheté leur billet d'entrée. Johnny Doré, promoteur de l'événement, est convaincu que le nombre de visiteurs sera encore plus important cette fois. «L'objectif au départ était de faire quelque chose d'éducatif. La première année, je m'attendais à recevoir 2000 personnes, mais 8000 personnes étaient venues. Chaque année ça augmente. Cette fois, je crois qu'on va atteindre la capacité limite du site. On va dépasser le nombre de visiteurs de l'an dernier, je ne suis pas inquiet.»

Le promoteur offre chaque année des nouveautés. Parmi celles-ci, Matt le buffle et Rosalie Bilodeau, l'unique dresseuse de buffle du Québec.

La jeune femme monte à cheval depuis son plus jeune âge. Depuis sept ans, elle propose des spectacles dans les rodéos et expositions agricoles.

Elle a adopté l'animal lorsqu'il avait quatre mois. Il pesait 400 livres. Aujourd'hui, la bête pèse entre 1800 et 2000 livres. «C'est un animal qui n'est pas nerveux et qui est original. C'est encore plus facile qu'avec les chevaux. On dirait qu'il comprend davantage le langage humain», explique-t-elle.

Les renards

La Fox Community est aussi à l'aréna de l'UQAC pour une première fois. Le groupe de jeunes souhaite sensibiliser et éduquer les gens à chasse du renard pour sa fourrure.

«Pour faire un mètre de fourrure, il faut 42 renards. Comme la fourrure de certains n'est pas de la qualité recherchée, 126 sont euthanasiés pour y arriver», affirme Alessandra Magini, cofondatrice et intervenante en comportement animal.

La Fox Community a été fondée en réaction à la vente de renards comme animaux domestiques. «On veut briser l'idée que le renard est un bon animal domestique. Ce n'est pas le cas. C'est un animal sauvage», souligne celle qui souhaite fonder un refuge dans les Laurentides. Les renards présentés dans le cadre du salon ont été récupérés d'anciens propriétaires qui voulaient s'en débarrasser ainsi que de l'industrie de la fourrure. Ils ne peuvent pas être réintégrés en milieu sauvage.

Jurassic Park

Un peu plus loin, le KatomixRex, un dinosaure animatronique avec sons et mouvements, est installé à côté d'une réplique de la Jeep du film Jurassic Park. Petits et grands peuvent profiter de l'occasion pour se faire photographier en sa compagnie. Le Salon des animaux exotiques de Saguenay se poursuit dimanche, de 10h à 17h. Le coût de l'entrée est de 6$ par enfant et de 10$ par adulte. L'accès est gratuit pour les moins de trois ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer