Le Comité des fondateurs veut dynamiser Grande-Baie

Le parc de la Pyramide des Ha! Ha!... (Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le parc de la Pyramide des Ha! Ha! jouera un rôle de premier plan dans les activités intergénérationnelles qu'entend organiser le Comité des fondateurs pour relancer les activités et le commerce du secteur Grande-Baie.

Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Un an après l'annonce de la suspension des activités au parc de la Pyramide des Ha! Ha! , les citoyens et les gens d'affaires de Grande-Baie, à La Baie, se mobilisent pour insuffler une nouvelle dose de dynamisme à leur secteur.

Un organisme sans but lucratif (OSBL) vient de voir le jour. Le Comité des fondateurs, qui regroupe une vingtaine de membres, a l'intention d'organiser des activités sur quatre saisons. Les événements à caractère familial et communautaire n'auront pas tous lieu à la Pyramide, mais le monument et le parc où il se trouve serviront de point d'ancrage aux divers rassemblements prévus à compter de l'an prochain.

C'est le citoyen Jacques Perron, un mécanicien de profession impliqué dans le hockey mineur à La Baie depuis plusieurs années, qui a été le premier à lancer l'idée d'un regroupement. Le Baieriverain a fait aller ses contacts et a communiqué avec des marchands, professionnels et résidents de Grande-Baie pour mesurer leur intérêt à s'impliquer. L'initiative a fait boule de neige.

«Il n'y a plus rien à Grande-Baie. J'entendais les gens chialer et on voyait plein de commentaires passer sur Facebook. En juin, on a tenu une première réunion. Plein de monde a embarqué et aujourd'hui, on est une vingtaine de membres. L'OSBL vient d'être enregistré», raconte Jacques Perron, qui agit comme président du Comité des fondateurs. La dénomination fait référence au lieu historique et symbolique que représente Saint-Alexis-de-Grande-Baie. Le logo de l'organisme s'inspire du Semeur, une oeuvre phare représentant Alexis Simard et située près du Musée du Fjord.

Cédric Pelletier, un père de famille de l'endroit et bénévole de longue date, s'est joint au projet de Jacques Perron dès ses balbutiements. Celui qui tient le rôle de vice-président du comité attire l'attention sur le fait que la démarche citoyenne a pour but premier de rassembler et de rétablir l'équilibre. Elle poursuit également l'objectif de positionner Grande-Baie et l'ensemble de l'arrondissement de La Baie sur l'échiquier des activités régionales incontournables. Les impacts seraient inévitablement positifs sur le commerce à Grande-Baie.

«Plusieurs familles et personnes âgées se sont senties délaissées quand les activités ont cessé à la Pyramide. Je veux pouvoir leur donner quelque chose de gratuit ou le moins cher possible», note Cédric Pelletier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer