Accident de VTT

Entre la vie et la mort

Un garçon de 10 ans repose entre la... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Un garçon de 10 ans repose entre la vie et la mort à la suite d'un accident de VTT survenu avec sa mère hier après-midi au nord de Dolbeau-Mistassini. La vitesse pourrait être en cause.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un garçon de 10 ans repose entre la vie et la mort à la suite d'un accident de VTT survenu avec sa mère hier après-midi au nord de Dolbeau-Mistassini. La vitesse pourrait être en cause.

La mère et l'enfant circulaient sur le même VTT à 70 kilomètres au nord de Dolbeau-Mistassini, dans le chemin Bowater, lorsque la mère a perdu le contrôle de l'engin avant de percuter un arbre. Tous deux ne portaient pas de casque.

La Sûreté du Québec a reçu l'appel d'urgence à 16h15. Des personnes qui passaient dans le secteur en automobile sont intervenues auprès des deux victimes. Il est toutefois impossible de déterminer pour l'instant si l'accident venait de survenir ou si les deux blessés attendaient dans la forêt depuis un moment, a précisé hier soir la porte-parole de la SQ, Nathalie Girard. «C'est l'enquête qui pourra déterminer si l'accident est survenu avant le passage de ces personnes et à quelle heure et si les ondes cellulaires entraient dans cette zone», a-t-elle indiqué.

Les passants ont pris la mère et l'enfant à leur bord en direction de Dolbeau-Mistassini, pendant qu'une ambulance venait à leur rencontre. Le lieu de l'accident se situe environ à une heure de la municipalité.

Les victimes ont toutes deux été conduites à l'hôpital de Dolbeau-Mistassini. Le garçon, qui a subi des blessures graves, a alors été transféré par avion-ambulance à l'hôpital de Chicoutimi. La sergente Nathalie Girard n'était pas en mesure de préciser la nature des blessures du garçon. Il repose depuis dans un état critique, a confirmé la SQ, en fin de soirée.

La mère, âgée de 38 ans, a quant à elle subi des blessures mineures et un choc nerveux.

Vitesse

Un expert en scène de collision s'est ensuite rendu sur les lieux des événements en début de soirée pour analyser la scène. La vitesse pourrait être en cause, selon les premiers éléments de l'enquête, mentionne la sergente Girard.

La mère et le garçon sont tous deux originaires de Dolbeau-Mistassini.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer