L'Amérique de Michel

Une émission sur sa collection

En 2013, Michel Barrette a exposé plusieurs de... (- archives le progrès-dimanche, jeannot lévesque)

Agrandir

En 2013, Michel Barrette a exposé plusieurs de ses objets de collection à La Pulperie de Chicoutimi. Ces objets feront l'objet d'une nouvelle émission diffusée à Historia. - archives le progrès-dimanche, jeannot lévesque

- archives le progrès-dimanche, jeannot lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Les objets présentés par Michel Barrette à La Pulperie de Chicoutimi il y a deux ans seront en vedette dans une toute nouvelle émission présentée à Historia. Le raconteur animera une série intitulée L'Amérique de Michel, dont le tournage débutera cet automne.

«Ceux qui ont vu l'exposition Si l'objet nous était raconté au musée de La Pulperie retrouveront une partie de ma collection», affirme-t-il au cours d'un entretien téléphonique.

L'humoriste, comédien, animateur et raconteur originaire de Chicoutimi collectionne des objets depuis plus de 20 ans. Ses acquisitions, dont certaines concernent Marilyn Monroe et John F. Kennedy, sont maintenant exposées dans un corridor de l'hôtel Les Trois Tilleuls de Saint-Marc-sur-Richelieu dont il est propriétaire.

«Quand je fais une visite guidée aux gens, je peux raconter l'histoire de chaque objet pendant une demi-heure. Les gens de Historia ont visité et ils se sont dit qu'il fallait transporter ça à la télévision», explique-t-il.

L'humoriste sera occupé cet automne puisque ce sera également le rodage de son 11e spectacle en 32 ans de carrière.

Il n'a encore aucune idée du contenu du spectacle.

«Moi, je fonctionne comme ça, je suis à la dernière minute», affirme-t-il, racontant même que lors de son dernier spectacle, il a fait une tournée de promotion complète en parlant d'un spectacle dont aucune ligne n'était encore écrite. «Je monte sur scène, je raconte, c'est ma force. Après un soir ou deux de rodage, des gens du milieu de l'humour viennent me voir et à partir de leurs commentaires, je corrige le show qui finit par exister pour vrai. Ça crée du stress, mais c'est un bon stress», affirme celui qui est né pour raconter.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer