L'Auberge des îles louée au complet

Des sympathisants des Hells Angels s'affichent

Des membres de groupes sympathisants des Hells Angels... (Photo le progrès-dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Des membres de groupes sympathisants des Hells Angels ont pris part à un rassemblement, samedi, à l'Auberge des îles, à Saint-Gédéon.

Photo le progrès-dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des membres de groupes sympathisants des Hells Angels ont pris part à un rassemblement samedi à l'Auberge des îles, à Saint-Gédéon. Des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) y accueillaient les participants qui devaient passer par un point de contrôle.

L'auberge, située sur le rang des Îles, aurait été complètement louée par le groupe pour la fin de semaine. Un premier groupe de motards est arrivé sur place vendredi, tandis que la majorité des participants ont fait leur arrivée dans la journée de samedi pour prendre part à une fête qui viserait à souligner des fiançailles.

Selon les informations recueillies sur place, une quarantaine de membres arborant les couleurs d'un groupe sympathisant des Hells Angels prenaient part aux célébrations.

Lors du passage du Progrès-Dimanche, des motards arborant les couleurs des Devils Ghosts de la Rive-Nord et des Red Devils de Montréal, notamment, ont fait leur arrivée en fin d'après-midi. Les Red Devils sont considérés comme étant le seul club-école officiellement reconnu par les Hells Angels.

Parmi le groupe d'une vingtaine de personnes, c'est toutefois la veste aux couleurs des Hells Angels qui attirait le plus l'attention.

Plusieurs autres invités, qui auraient été une soixantaine, plus discrets, se rendaient au rassemblement en voiture, sans porter les couleurs d'un groupe sympathisant.

Point de contrôle

Des policiers de la SQ, des enquêteurs, ainsi que des membres de l'Escouade régionale mixte ont érigé samedi matin un point de contrôle sur le rang des Îles, à quelques mètres de l'auberge, à la hauteur du Gîte aux charmes des îles. En après-midi, sept voitures de police se trouvaient sur les lieux.

Toutes les personnes qui ont affirmé se diriger vers l'Auberge des îles devaient s'arrêter quelques minutes, le temps de répondre aux questions des agents. Les participants étaient pris en photo, tout comme leur plaque d'immatriculation.

«Notre mandat là-bas était d'intervenir si des infractions criminelles ou au Code de la sécurité routière étaient constatées», nous a indiqué la sergente Christine Coulombe, porte-parole de la SQ, ajoutant que les agents n'avaient à sa connaissance procédé à aucune arrestation.

Le stationnement de l'Auberge des îles était rempli et on pouvait sans surprise y compter de nombreuses motos. L'entrée du stationnement était surveillée par deux membres du groupe.

Fête annuelle

Selon des villégiateurs voisins de l'Auberge des îles, des sympathisants des Hells Angels ont l'habitude de se rassembler, une fois par été, à l'auberge pour faire la fête.

«Il y a des feux d'artifice et on entend de la musique très forte jusqu'à 3h du matin, raconte un voisin. C'est bruyant, mais sinon il n'y a rien de particulier. C'est juste que cette journée-là, l'accès à la descente pour se rendre à la plage est bloqué.»

La propriétaire de l'Auberge des îles n'a pas retourné l'appel du Progrès-Dimanche.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer