Aéronefs de moins de 25 kilogrammes

Le CQFA formera des pilotes de drones

La formation de 130 heures vise les policiers,... ((Courtoisie KoptR Image Inc.))

Agrandir

La formation de 130 heures vise les policiers, pompiers, spécialistes de recherche et sauvetage, inspecteurs en structures diverses, caméraman, géomaticiens, spécialistes de la faune, des forêts et des cultures, etc.

(Courtoisie KoptR Image Inc.)

Partager

Sur le même thème

(Chicoutimi) Le Centre québécois de formation en aéronautique (CQFA) offre un nouveau programme intensif en pilotage de drones légers de moins de 25 kg. Aucune expérience en aviation n'est requise pour suivre cette formation qui a nécessité deux années de recherches en Amérique du Nord et en Europe.

La formation de 130 heures vise les policiers, pompiers, spécialistes de recherche et sauvetage, inspecteurs en structures diverses, caméramans, géomaticiens, spécialistes de la faune, des forêts et des cultures, etc. Bref, toutes les personnes qui pourraient être appelées à utiliser un drone léger dans le cadre de son travail. Comme ils partagent l'espace aérien avec les avions et les hélicoptères, une telle formation devenait nécessaire.

«Il y a visiblement de l'intérêt face aux drones et c'est vers là qu'on s'en va. Ce genre de cours est offert en fonction de la demande afin de répondre aux besoins», explique le coordonnateur aux communications du Cégep de Chicoutimi, Éric Émond, ajoutant que l'intérêt face à cette formation dépasse les frontières canadiennes.

Le programme intensif du CQFA, membre du Centre d'excellence des drones d'Alma, vise à développer des habiletés intellectuelles et techniques par rapport à la planification, la préparation, la réalisation d'envolées et la capacité à réagir de façon appropriée dans une situation donnée.

Comme la présence des drones dans le ciel est gérée par Transports Canada, la formation technique pourra se donner dans un hangar. La taille des engins de moins de 25 kg donne la possibilité de le faire, dans les installations de Saint-Honoré et celles de Dorval, où est situé le département de services aux entreprises.

Une partie de la formation pourra être suivie par Internet et des ateliers incluant l'assemblage, la réparation, la calibration et la programmation de drones multirotors font partie de la démarche. Un total de 21 heures de vol réel est également prévu.

La formation devrait débuter au cours de l'année 2013. La compagnie KoptR Image Inc., de Saint-Mathieu-de-Beloeil, agit comme partenaire technologique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer