Virginie Boulianne participera à un camp intensif de dix semaines dans l'État du soleil

100% golf en Floride

Virginie Boulianne vivra de golf à compter de la mi-janvier. La Baieriveraine... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partager

Sur le même thème

(Chicoutimi) Virginie Boulianne vivra de golf à compter de la mi-janvier. La Baieriveraine prendra part à un camp intensif de 10 semaines en Floride.

À compter du 28 janvier jusqu'au 5 avril, Virginie Boulianne s'installera avec une bonne partie de l'équipe de l'Université Laval à Homosassa sur la côte ouest de la Floride, à environ une heure de route de Tampa Bay. Elle et sa coéquipière Alexandra Pelletier seront les premières filles à faire partie du programme offert pour une huitième année.

Même si elle passera le plus clair de son temps sur les terrains, Virginie Boulianne terminera également sa formation en communication publique, concentration publicité, par correspondance.

En entrevue, la golfeuse saguenéenne n'hésite pas à dire qu'il s'agira du point culminant de ses quatre années à l'Université Laval. «Ça va être l'expérience 100% golf que j'ai toujours voulu faire», lance-t-elle fièrement.

Intensif

Sur place, la Baieriveraine disputera trois parcours de 18 trous par semaine en plus de six entraînements sur les deux magnifiques parcours du World woods golf club. Elle prendra aussi part à trois tournois individuels, ce qui lui permettra de peaufiner sa préparation pour l'important Championnat canadien universitaire pour la suite de sa carrière, qui se déroulera au Québec, en mai. L'endroit n'a pas encore été annoncé, mais il semble que le club Le Fontainebleau en banlieue de Montréal serait choisi.

«Vu que c'est intensif, je vais pouvoir améliorer les aspects plus faibles de mon jeu, comme mon jeu court. Je ne frappe pas très fort et comme les terrains lors des compétitions sont plus longs, mon jeu court devient très important. Je dois également aller chercher de la distance sur mes coups de départs», annonce-t-elle.

Lors des années précédentes, Virginie Boulianne participait à un camp de deux semaines en Floride. Déçue de sa dernière saison estivale, elle a décidé cette fois de mettre le paquet. Elle a fait appel à des commanditaires, dont AIM Québec, Bérubé, Brassard Audioprothésistes et Émilie Boulianne Pharmacie Familiprix afin d'amasser le montant de 10 000$ nécessaires à défrayer le voyage. Elle est convaincue que le jeu en vaut la chandelle. «Si on regarde tout ce que ça apporte, je ne peux juste pas passer à côté», souligne-t-elle.

Carrière professionnelle

Après le Championnat canadien, Virginie Boulianne évaluera ses options. Elle aimerait tenter sa chance du côté des États-Unis dans le but d'essayer d'atteindre la LPGA, l'équivalent de la PGA pour les femmes. Elle est toutefois bien consciente que son objectif va lui demander beaucoup de temps... et beaucoup d'argent.

« (Le Championnat canadien) Ça va être ce qui va décider si je continue dans le golf ou si je change mes projets», indique-t-elle.

L'année dernière, au classement individuel, Virginie Boulianne a pris la 18e place sur 49 golfeuses.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer