Personnalité la plus citée de l'année

Jean Tremblay encore premier

Encore cette année, la palme d'or de la personnalité la plus citée dans les... (Archives Gimmy Desbiens)

Agrandir

Archives Gimmy Desbiens

Partager

Patricia Rainville
Le Quotidien

(Chicoutimi) Encore cette année, la palme d'or de la personnalité la plus citée dans les journaux régionaux revient au maire de Saguenay, Jean Tremblay. Il est suivi de près par l'ancien premier ministre du Québec, Jean Charest, et par celle qui lui succède, Pauline Marois.

Malgré la campagne électorale provinciale, la crise étudiante et la commission Charbonneau, Jean Tremblay a su demeurer en tête de lice tout au long de l'année.

Avec 856 mentions, le premier magistrat a donc réussi à faire parler de lui plus de deux fois par jour, simplement dans les médias écrits du Saguenay-Lac-Saint-Jean. On exclut donc les bulletins de nouvelles télévisés et radiophoniques, de même que les médias sociaux.

Suivent Jean Charest (723 mentions) et Pauline Marois (720 mentions). L'an dernier, Jean Tremblay terminait également en tête de peloton. La différence entre lui et celui alors en deuxième place, soit Stephen Harper, était toutefois plus marquée que cette année.

«On explique ce résultat par la campagne électorale provinciale. Sinon, le maire de Saguenay serait considérablement en avance», admet Monique Perron, analyste du contenu eureka.cc. Quoi qu'il en soit, Jean Tremblay a obtenu plus de mentions que l'an dernier, alors qu'il avait terminé avec un score 718.

Le maire d'Alma, Marc Asselin, termine avec 176 mentions.

Les quatrième et cinquième places sont occupées par l'ancien ministre Serge Simard (450 mentions) et l'entraîneur des Saguenéens de Chicoutimi, Marc-Étienne Hubert (443 mentions). Le sport tire donc son épingle du jeu en ce qui concerne la couverture médiatique régionale. Il faut dire que le changement de propriétaires des Sags a fait couler beaucoup d'encre à l'été 2012.

Lock-out à Alma

Période habituellement calme dans l'actualité, les premiers jours de janvier ont été mouvementés avec le déclenchement du lock-out à l'Usine Alma de Rio Tinto Alcan. L'ancien président syndical, Marc Maltais, arrive donc en 15e position, avec 251 mentions. La porte-parole de la partie patronale, Claudine Gagnon, arrive quant à elle en 29e position, avec 143 mentions. Étienne Jacques, patron régional de RTA, termine en 39e position, avec 126 mentions.

Sport

Outre Marc-Étienne Hubert, d'autres personnalités sportives s'inscrivent au tableau. Le joueur des Saguenéens Charles Hudon termine au 14e rang, avec 254 mentions dans les journaux. Au total, neuf joueurs des Bleus figurent parmi les 50 personnalités les plus citées de l'année.

On retrouve également le directeur général des Sags, Marc Fortier, ainsi que les entraîneurs des Marquis et des Voyageurs, Dean Lygitsakos et Robert Fatal.

Le joueur des Canadiens et ancien des Bleus, David Desharnais, arrive en dernière position du top 50.

Les femmes

Tout comme l'année dernière, rares sont les femmes qui figurent au tableau. Outre la première ministre Pauline Marois, seules trois femmes ressortent du lot. En 27e position, on retrouve la porte-parole de la Sûreté du Québec, Hélène Nepton. En 29e position, Claudine Gagnon et, en 42e position, l'ancienne ministre de l'Éducation, Line Beauchamp.

Chez les conseillers municipaux, Fabien Hovington et Bernard Noël ont réussi à inscrire leur nom avec, respectivement, 127 et 126 mentions dans les journaux.

Tout comme l'an dernier, aucune personnalité culturelle n'a assez fait parler d'elle pour s'inscrire au palmarès.

Le président Obama est la seule personnalité internationale de la liste, en légère hausse par rapport à l'an dernier, ce qui peut s'expliquer par les élections américaines de novembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer