Après les Sags, le monde

Jonathan Hamel a la bosse des affaires. Son... ((Photo Louis Potvin))

Agrandir

Jonathan Hamel a la bosse des affaires. Son entreprise se démarque grâce aux applications pour téléphones et tablettes numériques.

(Photo Louis Potvin)

Partager

Louis Potvin
Le Quotidien

(SAINT-FÉLICIEN) Le titre de Personnalité du mois de janvier 2013 Le Quotidien/Radio-Canada est décerné aujourd'hui à Jonathan Hamel. Au cours des dernier mois, l'entrepreneur à la barre de la firme G-Nétix a multiplié les initiatives afin de se démarquer dans le secteur en émergence, mais très compétitif, des applications pour appareils intelligents et de la conception de sites internet. Avec son équipe, il démontre quotidiennement qu'il est possible de faire de la haute technologie à partir des régions... et de se retrouver en vente dans Apple Store!

***

C'est grâce à l'application réalisée pour les Saguenéens de Chicoutimi que G-Nétix a pris de l'ampleur à l'échelle provinciale.

« Quand nous avons mis en ligne l'application, elle a été décrétée meilleure application sport au Canada sur Apple Store. Ç'a eu des répercussions importantes «, affirme Jonathan Hamel, président de cette petite entreprise félicinoise spécialisée dans le développement de sites internet et d'applications pour tablettes et téléphones intelligents.

Comme Jonathan a du flair, il a décidé de mettre plus de temps sur la conception de l'application des Saguenéens que ne le stipulait le contrat. « On n'a pas fait d'argent, mais toute la notoriété que ça nous a apportée a été très payante. Ça nous a permis de dénicher d'autres contrats «, confie l'homme dans la trentaine.

Même si l'entreprise est située à Saint-Félicien, ça ne l'empêche pas de décrocher des contrats partout à travers la province.

Les bureaux du boulevard Saint-Félicien sont vastes et épurés. Le style minimaliste donne le goût d'y travailler. L'équipe crée en collégialité dans une salle remplie d'écrans, de tablettes et de téléphones. Les jeunes allumés carburent à l'espresso et se taquinent. On bosse sérieusement dans la bonne humeur et les rires.

« Je tenais à m'installer ici. J'aime ma ville et il y a moyen de faire des affaires même si nous sommes loin de Montréal et de Québec. Avec les communications, tout est simplifié. Sinon, je me déplace pour les rencontrer. Je n'ai pas perdu de contrats, jusqu'à maintenant, parce que nous sommes à Saint-Félicien «, mentionne-t-il.

Et ça marche, car il a des clients importants comme Go-Fast, qui fabrique et distribue des boissons énergétiques, et Paterson, qui se spécialise dans les équipements dentaires.

Pour ces deux entreprises, Jonathan et son équipe ont développé des applications commerciales. Un secteur d'activité qui semble très prometteur. « Ça permet de faire sauver de l'argent aux compagnies. Les possibilités sont immenses. Suffit que l'employeur ait une tablette et il va pouvoir remplir ses commandes en évitant un paquet de paperasse. Tout est standardisé et expédié en temps réel au siège social «, informe-t-il.

Il pense que plusieurs entreprises devraient se doter de ce genre d'outils. « C'est l'avenir. Il y a plein d'entreprises qui devraient y songer. Ce n'est pas plus cher que la conception d'un site internet et les gains en efficacité et en argent peuvent être surprenants «, avance-t-il.

D'ailleurs, il a décroché un important contrat avec l'entreprise de formation en ligne Le campus. Les applications permettent aux employés ou étudiants de suivre des formations en santé et sécurité au travail à distance en utilisant une tablette électronique.

Jonathan pense que le monde des applications n'a pas fini de croître.

Le défi? Que son entreprise maintienne toujours une longueur d'avance afin de se démarquer.

Lpotvin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer