De grâce, faites-vous examiner !

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Un homme subit un test de dépistage du... (Photo Paul O'Neill, AP)

Agrandir

Un homme subit un test de dépistage du cancer de la prostate.

Photo Paul O'Neill, AP

Myriam Bouchard
Le Quotidien

TRIBUNE / Novembre est le mois du cancer de la prostate et, incidemment, de la campagne internationale Movember. Le chef de nouvelles des journaux Le Quotidien et Progrès-Dimanche, Normand Boivin, de même que la sexologue et chroniqueuse Myriam Bouchard s'expriment sur le sujet.

(Myriam Bouchard) - Movember! Quand l'heure, ou plutôt le mois est à la moustache. Exit minois imberbe, messieurs! C'est en novembre qu'on vous demande d'arborer votre plus beau panache. De style magicienne, fer à cheval, motard, à la Charlie Chaplin, Sherlock ou même Dali, selon votre inspiration mensuelle, quelle mission cet ornement poilu, moins actuel qu'autrefois, se fait-il ambassadeur?

L'ode à la moustache

Un message fort important que porte cette glorieuse domiciliée entre le nez et la bouche. Celui de deux copains australiens voulant mener une campagne au nom de la santé masculine et de la lutte contre le cancer de la prostate.

Jadis une caractéristique du mâle alpha, c'est aussi pour la remettre au goût du jour que les initiateurs du mouvement de la Fondation MOVEMBER (MO comme moustache et EMBER comme November) ont choisi cette dernière comme emblème, pour sa capacité à susciter une conversation.

C'est ainsi que tous les mois de novembre, depuis 2003, les hommes sont invités à offrir congé à leur rasoir, à donner des fonds pour la cause, mais aussi, très important à mentionner, à prendre sa santé en main en consultant un médecin.

Pourquoi le cancer de la prostate?

Parce que c'est très grave! En fait, la Société canadienne du cancer est très formelle. Le cancer de la prostate représente la forme de cancer la plus répandue chez l'homme faisant ainsi en sorte que pour 2016, les chiffres prévoyaient que 21 600 Canadiens recevraient un diagnostic et 4000 décès lui en seront attribuables.

À plus petite échelle, 59 Canadiens seront diagnostiqués quotidiennement et 11 en mourront. Ainsi, vous avez 1 chance (ou malchance) sur 8 de souffrir de ce mal, et 1 sur 27 d'en mourir. Toute qu'une prise de conscience ça!

Une prostate, c'est quoi?

Une noix de Grenoble! Voilà l'image que vous pouvez en avoir. Cette glande fait partie de votre appareil reproducteur, mais aussi urinaire. En plus de plusieurs rôles, elle joue entre autres celui d'assurer la production du liquide spermatique et le contrôle du jet urinaire. Voisine du rectum, colocataire de la vessie et à la base du pénis, c'est à cet endroit qu'elle a pris racine.

Comment savoir si ma prostate va bien?

Coquine, elle ne tient pas un journal détaillé de ses humeurs, voilà pourquoi il est primordial de ne pas négliger les visites de routine chez le médecin de famille. Après jasette sur le sujet, ce dernier sera en mesure d'évaluer les facteurs de risque, les antécédents familiaux, procéder à un examen physiquement et établir une procédure de suivi individualisé en fonction des recommandations de Santé Canada.

Prévenir plutôt que guérir

Tantôt sexologue, souvent infirmière, des hommes passant 10 ans sans se faire examiner, ça fait partie de ma pratique! Des « jamais malade moi! » ou « pas peur de la mort! » me sont souvent offerts en guise de justifications devant mes sourcils qui se rétractent. Le cancer, une fois dans une vie, c'est amplement! La voilà mon avis!

Le Movember, au-delà de ce « pinch » valorisant l'homme de toute sa magnificence, n'est-ce pas le meilleur prétexte pour rendre ce dernier proactif en terme de santé masculine? Puisqu'on vous aime, nous, de grâce, prenez soin de votre noix! Et pour vous en convaincre encore plus, je vous promets un texte éventuel sur le sexe post cancer de la prostate. De quoi occuper quelques secrétaires médicales!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer