L'homme bionique

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin-Thomas Côté... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Martin-Thomas Côté

Archives Le Quotidien

 

Le débat
Le Quotidien

DÉBAT / Le coroner Michel Ferland propose que l'utilisation du cellulaire au volant soit reconnue tel un acte criminel. Doit-on aller de l'avant avec cette recommandation ? L'animateur de Radio X Martin-Thomas Côté et l'avocat Charles Cantin s'expriment sur le sujet.

«Si les gens sont dépendants de leur cellulaire au point de risquer leur vie et leur intégrité ainsi que celles des autres usagers de la route ou des piétons, c'est parce que leur cellulaire est une extension de leur quotidien.»

Cette phrase tirée du rapport du coroner Michel Ferland m'a frappé. Après toutes ces années à combattre les différentes utilisations du cellulaire dans mon entourage, cette simple phrase m'a forcé à abandonner. Le coroner a raison, le cellulaire - mon cellulaire - est une extension de mon existence, un prolongement de moi, une étrange excroissance. Chaque notification interrompt toutes activités que je suis en train de faire. Mon cellulaire me permet de transformer en travail toutes les petites minutes libres dans une journée, il transforme mon automobile en véritable bureau de travail mobile. Je suis plus performant et efficace grâce à lui. Et moi aussi je fais semblant, je mens en disant qu'il me pourrit la vie et que c'était tellement plus agréable d'aller dîner entre amis à l'époque où personne n'était connecté. Lorsqu'il ne me sert pas au travail, il me permet d'embrasser l'illusion que je passe plus de temps avec mes amis, mes enfants, ma femme. Mon cellulaire et moi ne faisons qu'un, je n'ai jamais voulu me l'avouer jusqu'à cette semaine avec le débat concernant la criminalisation de son utilisation au volant. Il faut le dire, c'est devenu un véritable fléau. Le nombre de constats d'infractions est en hausse ainsi que les accidents provoqués par ceux qui ne peuvent contrôler leur nouveau membre essentiel. Mais il est hors de question que je cesse d'utiliser une partie de mon être en automobile même au risque de ma vie. Je me cache pour lire les messages, je vérifie mes courriels aux lumières rouges et à la vue d'un policier, je me presse de cacher mon cellulaire. Que doit-on faire avec des délinquants comme moi? Il est indéniable que ce comportement est dangereux et doit être corrigé. La prison? Déjà, notre système de justice est engorgé, nos prisons débordent et les délais ne sont pas respectés. Et il existe déjà des accusations de négligence criminelle ou encore de conduite dangereuse en cas de morts. Les amendes? Certains auront les moyens de se payer le crime! 400$? 600$? 4 points? Pfff... Non, la solution c'est la saisie du cellulaire. 1, 2, 3 ou peut-être même 6 mois! Ça, c'est une punition qui fait réfléchir. Me priver de mon outil, d'une partie de mon travail, de mes contacts, de mon réseau, de ma connexion sur le monde. Et pour se faire, une simple modification au Code de la sécurité routière est nécessaire.

De toute façon, le problème risque de disparaître d'ici quelques années et faire paraître notre Code criminel comme vétuste. Les constructeurs automobiles n'ont jamais autant mis de pression pour la voiture connectée. WiFi, Bluetooth, Apple car, Android, GPS intégré et caméras. Éventuellement, vos messages s'afficheront dans votre pare-brise ou encore votre véhicule prendra le contrôle de votre conduite le temps que vous puissiez faire autre chose! Vous pensez que nous sommes loin de cette réalité? Déjà, des voitures comme la Honda Civic, pour ne pas la nommer, affichent les textos et permettent d'y répondre à même l'écran GPS. Certains spécialistes prévoient déjà l'autonomie des voitures pour 50% de la flotte d'ici 2020.

Fini la peur de l'Internet, du cellulaire, des réseaux sociaux. La beauté de l'être humain c'est qu'il s'adapte. Je suis un homme bionique. Un homme Internet. Un homme du 21e siècle et je vous assure que c'est loin d'être un crime.

Martin-Thomas Côté

Animateur à Radio X

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer