Personnalités La Presse



L'écran menteur

Partager

Sur le même thème

 

Myriam Ségal
Le Quotidien

Je profite des Fêtes pour un rattrapage télévisuel. C'est drôle comme certaines réalités sont gommées de nos séries télévisées. Occultées totalement... comme l'hiver! Les gars à la télé sont en bermuda et tondent leur gazon, les réunions de famille se passent sur un patio ensoleillé, les filles en robes soleil sirotent une sangria.

Pas de bottes et ni de manteaux qui s'entassent dans l'entrée, pas de personnage emmitouflé, pas de chicane maternelle aux ados: «Mets au moins une tuque, tu vas attraper la grippe!»

L'adorable et sympathique série «Un sur 2» montre des terrasses radieuses, un gars qui cache son tatouage sous un court t-shirt, jamais l'ombre d'une goutte de pluie... et malgré tout, une jeune fille qui va à l'école! La superbe «Unité 9», dont je redoutais l'atmosphère glauque, se déroule aussi dans un pays idyllique où il ne pleut ni ne neige. Les semaines s'égrènent, et le ciel ne change guère. Je fais le tour des bandes-annonces: pas plus d'intempéries dans «O», dans «Destinées», dans «Yamaska» ... des filles en camisoles, des gars en chemise...

La météo obsède pourtant notre vie quotidienne: on perd ou gagne 20 degrés en une journée; les «Miss Météo» nous démontrent à grands coups de rafales dans les cheveux la rigueur du temps; on ne quitte pas la maison sans un oeil au thermomètre, un regard au ciel changeant. Pas seulement l'hiver. Mais à la télé, c'est comme si Météomédia avait breveté les intempéries et interdit aux oeuvres de fiction de s'en servir!

Pourquoi?

Quand on exporte nos téléromans, on projette le tableau d'un pays au climat toujours calme, égal, agréable, qui ne fait ni suer ni geler. «CSI Miami» sans policiers ni bandits!

Est-ce pour nous faire rêver d'un pays idéal, sans maringouin ni engelure? Pour effacer fugitivement tous les problèmes, les frais exorbitants liés au froid «frette», à la glace, aux étés maussades syncopés de quelques canicules? Et comment font-ils pour faire tomber leur tournage sur l'unique semaine radieuse de l'année?

Un producteur m'a déjà expliqué qu'il faut parfois des heures pour calibrer la luminosité d'un plan, et l'hiver, chez nous, cela change à vue d'oeil. Au lieu de 12 heures pour tourner, il n'en reste que quatre. Un tournage d'hiver coûte deux fois plus cher.

Alors, même dans «Lance et compte», on économise les vraies scènes d'hiver. On voit des maisons enneigées, mais les scènes se déroulent dans les entrées d'aréna, pas sur les stationnements gelés. La boucane sort par les oreilles de Marc Gagnon, mais pas par sa bouche!

»Pee-Wee»

Luttant contre le décalage entre ma télé et la réalité hivernale durant laquelle je la savoure, j'ai vu le film «Pee-wee», en famille. Bizarre que ce sujet n'ait jamais été traité au cinéma! Des centaines de milliers de parents hantent les arénas. Le hockey mineur scande et rythme l'horaire de milliers de familles. Enfin, une histoire qui cadre cette réalité, romancée, un brin sirupeuse, qui comme dans les films Disney, met en vedette un brave orphelin. Comme si un jeune devait perdre ses parents pour se réaliser pleinement! Une mère morte s'idéalise mieux qu'une divorcée acariâtre. Le fils d'un veuf arrive dans une équipe dont le capitaine a pour père un excité zélé. À petits coups de pinceaux, pas trop caricaturaux, on comprend chaque personnage. Les jeunes matamores sont néanmoins droits et sensibles. On écrase une larme. «Happy end». Étrange qu'on ait attendu si longtemps ce film au sujet si évident!

Je ne comprends cependant pas l'intérêt du 3D, sinon que cela rapporte 4$ de plus par billet vendu. À part quelques rondelles qui nous arrivent dans les gencives, l'effet est minime, les lunettes déplaisantes. Je n'y connais rien au cinéma, mais le 3D n'est-il pas juste une arnaque pour nous faire cracher plus cher? À Noël, on chasse vite ces pensées cyniques. Comme les restes de dinde, on les met au congélateur pour les consommer jusqu'à écoeurement en janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer