Personnalités La Presse



Joyaux urbains

Partager

Au printemps, je vous racontais le charme du Sentier des rats musqués, qui... (Archives)

Agrandir

Archives

 

Myriam Ségal
Le Quotidien

Au printemps, je vous racontais le charme du Sentier des rats musqués, qui serpente sur trois kilomètres. Une coulée boisée en pleine ville. Je me désolais que ce trésor méconnu soit si mal signalé. Changement: cet été, les panneaux couchés ont été redressés, additionnés d'indications en minutes. Les embranchements vers les rues latérales sont dorénavant indiqués clairement.

Les Verts boisés du Fjord, une bande de jeunes retraités bénévoles élaguent, nettoient, entretiennent une pléiade de sentiers pédestres en ville. Ils les tapent en raquettes l'hiver, les rafistolent l'été. L'ancien comité d'environnement de Chicoutimi, Eurêko, chouchoute aussi un réseau.

La ville leur accorde maintenant autant de subventions que ce qu'ils obtiennent des paliers supérieurs. Du coup, plusieurs pistes se sont «renippées» cet été... Reste le problème des petites clairières où les jeunes désoeuvrés de la polyvalente voisine vont «toper et potter» éparpillant leurs déchets dans la nature. Une poubelle, un sac accroché à un arbre?

Très bien!

Le Sentier des rats musqués part de la rue Ballantyne, près du mont Sainte-Claire et s'engouffre le long de la petite rivière aux Rats qu'il franchit joyeusement plusieurs fois par des ponceaux modestes composés de trois planches de «2x6». On distingue à peine les maisons et le bruit de la ville en hauteur.

On ne peut pas promener un chien en laisse sur cette sente étroite. Plusieurs le laisse gambader devant eux. Tant mieux. J'aime les croiser, les flatter. J'adore tel quel, ce sentier étriqué sans rambarde, avec des roches et des racines qui le croisent, des montées et descentes abruptes, des surplombs, une crête avec vue sur la ville, qui rendent la marche un peu sportive.

Plus, en tout cas, que dans le superbe parc de la Rivière-du-Moulin, dont les chemins deviennent des autoroutes à poussettes, et où l'abondance de «pitous» ne permet pas de les laisser aller.

L'équipe des Verts boisés s'inquiète d'ailleurs qu'on lui demande de plus en plus de poussière de pierre, d'élargissements, comme dans le sentier développé derrière les «Aînés JAK», à Arvida. La population vieillit, mais il ne faut pas tout adoucir, uniformiser. Laissez-nous quelques chemins sauvages!

Le Saguenay

Les Sentiers du Saguenay, qui partent du secteur Saint-Jean-Eudes et aboutissent au Mont-Fortin, forment aussi un joli réseau varié, à mi-chemin entre la sage discipline du parc de la Rivière-du-Moulin et la plus farouche nature des Sentiers des rats musqués. Plus abrupt et rocailleux entre le pont d'aluminium et Kénogami, plus apprivoisé derrière le Manoir du Saguenay, il offre des vues superbes sur le fjord. Avec, en plus, toutes les pistes cyclables, le marcheur commence à avoir l'embarras du choix en ville. Il faut juste garder le souci de varier les catégories de sentiers, de ne pas tous les aplanir et trop les discipliner. C'est peut-être le début de quelque chose, grâce à ces bénévoles discrets et efficaces qui ont su amadouer la ville...

En Europe, les sentiers de randonnée fleurissent depuis 1947; en Espagne, France, Suisse, Belgique notamment. Subventionnés, mais entretenus par des bénévoles, il y en a pour 60 000 km de grandes randonnées rien qu'en France. S'additionnent environ 50 000 km de petite randonnée, des boucles. Tous ces chemins sont balisés par deux traits de couleur peints sur des arbres ou des pierres: simple, durable, peu coûteux.

On stationne à l'église d'un village, on observe, on trouve forcément un panneau jaune qui indique les distances en kilomètres. En montagne, on les marque en minutes.

Le Québec a un potentiel certain pour les randonnées. Il faut juste éviter que nos peurs des poursuites, notre prudence excessive qui déresponsabilise le sportif, notre obsession de rendre tout accessible à tout le monde, nous empêchent de développer intelligemment et économiquement notre réseau de balades, porteur de saines habitudes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer