L'économie bleue

Partager

Selon des données gouvernementales, 98% des contenants à remplissage multiple,... (Photo archives)

Agrandir

Photo archives

Le Quotidien

Selon des données gouvernementales, 98% des contenants à remplissage multiple, comme les bouteilles de bière, sont retournés parce qu'ils sont consignés, au coût de cinq cents le contenant, au bénéfice de celles et ceux qui l'ignorent toujours. Or, bien d'autres contenants, par exemple les bouteilles de vin, sont placés dans le bac bleu par les citoyens soucieux de l'environnement et à la poubelle par un certain pourcentage d'irréductibles.

Si encore trop de contenants à remplissage multiple ne sont pas retournés, c'est parce que le gouvernement plie devant un important lobby qui voit la consigne comme nuisible aux affaires. Ce lobby est exercé, notamment, par les entreprises de récupération et de fabrication de contenants. Le nouveau ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet, a, probablement, plié sous la pression, dernièrement, en supprimant une hausse de cinq cents pour les contenants déjà consignés. Cette décision prise par le précédant gouvernement libéral, mais rejetée par le gouvernement actuel (par partisanerie politique?) aurait dû, à mon sens, être non seulement concrétisée, mais enrichie en consignant, également, la polluante bouteille d'eau ainsi que la bouteille de vin.

Au chapitre des contenants d'aluminium, les canettes de toutes sortes ne sont pas assez retournées, alors que l'on peut leur redonner une vie utile qui requière moins de 5% d'énergie, comparée à celle nécessaire à leur fabrication d'origine. Pour des raisons identiques, il faudrait aussi envisager la consignation des boîtes de conserve. En plus des économies d'énergie réalisées et de la réduction de la pollution, ces mesures permettraient à plus de vidangeurs sans licence commerciale d'arrondir davantage les fins de mois. Façon d'encourager l'économie sociale.

Redonner vie aux contenants à zéro coût énergétique ou presque, c'est pratiquer l'économie bleue, qui consiste à protéger l'environnement en y prélevant le moins possible d'énergie. Ce que néglige trop souvent l'économie verte. Quant à l'économie rouge...

Odette Chicoine

Chicoutimi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer