Le bulletin de Denis Lemieux

Le député de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux... (Archives Rocket Lavoie)

Agrandir

Le député de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux

Archives Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

ÉDITORIAL / Qu'il soit fédéral, provincial ou municipal, un budget reflète l'âme d'un gouvernement. Il détermine ses préoccupations, ses politiques, ses stratégies, mais permet aussi d'identifier les pouvoirs d'influence qui règnent au sein d'un caucus. Aussi, entre les grandes lignes de ce deuxième budget de l'ère Trudeau, il sera fort intéressant d'évaluer quelle importance accorde Ottawa aux régions du pays, en particulier celles dont le développement repose sur des industries en ralentissement. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean fait partie de ce lot, alors qu'il est confronté à des défis sans précédent et qu'il peine à redéfinir son modèle économique.

Les enjeux relatifs à cet exercice budgétaire sont multiples pour la région. En août dernier, tous les ministres et députés libéraux ont d'ailleurs pu le constater alors que se tenait, à Saguenay, le caucus national du gouvernement de Justin Trudeau. Outre quelques belles images et des rencontres susceptibles de faire avancer certains dossiers locaux, il est resté bien peu de traces de ce grand rendez-vous. Il y a lieu d'espérer, par contre, que cet événement ait permis à la région de faire valoir ses intérêts. 

Pour le député de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux, il s'agissait d'une occasion inespérée de mettre des images sur ses projets, des visages sur des noms. A-t-il su faire bon usage de cet atout pour influencer le ministre Bill Morneau et les fonctionnaires qui l'entourent ? Car, dans l'élaboration d'un budget comme celui qui sera dévoilé aujourd'hui, le ministre procède à une multitude de consultations : réunions hebdomadaires du caucus, rassemblements partisans, rencontres avec les provinces... Il puise également son inspiration des séances ne regroupant que les députés fédéraux de chaque province. C'est lors de ces assemblées restreintes que le travail d'un député prend tout son sens. Elles lui permettent de mettre en relief ses priorités et les intérêts de sa circonscription. À terme, le budget prend alors des allures de bulletin pour celui qui représente sa région au sein du gouvernement. 

Denis Lemieux avait plusieurs mandats sur lesquels plancher cette année. 

Notamment, le destin de la Base de Bagotville, qui est directement lié aux orientations de la Défense nationale. La solution provisoire d'acquérir 18 chasseurs de type Super Hornet, dont la facture totale pourrait atteindre entre 5 et 7 milliards de dollars en tenant compte du service d'assistance et de l'achat de simulateurs, pourrait n'avoir aucun impact sur Bagotville. En repoussant à plus tard le remplacement des 77 avions CF-18, achetés dans les années 1980, le gouvernement Trudeau a frappé d'un point d'interrogation les installations militaires saguenéennes, qui sont l'un des piliers de l'économie locale. Prévoit-il compenser cette période d'attente par la mise en place d'un escadron de drones à vocation militaire ?

L'actualité récente a par ailleurs démontré les lacunes manifestes de la Garde côtière canadienne en ce qui a trait à sa flotte de brise-glaces. En février, un paquebot chargé de bauxite s'est retrouvé coincé dans la rivière Saguenay pendant trois jours. Loin d'être insignifiant, le problème aurait pu mener à une interruption de la production de Rio Tinto au Saguenay-Lac-Saint-Jean, un scénario catastrophe dans une région qui dépend largement des activités de cette compagnie. Il s'agissait du troisième événement du genre en quatre ans pour Rio Tinto ! Incapable de trouver un brise-glace fonctionnel au Québec, la Garde côtière a finalement dû dépêcher d'urgence un navire de Terre-Neuve pour honorer ses engagements. 

En agriculture, qu'adviendra-t-il du système de la gestion de l'offre ? Sur le plan des mesures sociales, quel sort réserve-t-on aux travailleurs saisonniers ? À quand les 20 millions de dollars promis par Denis Lemieux pour l'aménagement d'un Centre de recherche universitaire sur les saines habitudes de vie ?

Le budget d'aujourd'hui en dira long sur le gouvernement fédéral, mais également sur l'importance réelle d'élire un député au pouvoir.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer