Bienvenue au monde, Ezékiel!

CHRONIQUE / Ezékiel est né un matin très tôt: un tout petit bébé prématuré qui... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nicole Huybens
Le Quotidien

CHRONIQUE / Ezékiel est né un matin très tôt: un tout petit bébé prématuré qui a surpris ses parents par son irrésistible et incontrôlable envie de connaître le monde qui sera le sien!

Toute la planification qui entourait sa venue a volé en éclat. J'ai perdu la tête quand Agathe, ma gentille belle-fille, a perdu les eaux.

Mais maintenant mon coeur de Bonnie s'est tout gonflé de bonheur pour entourer de tout l'amour du monde le troisième fils de mes fils.

Il devait être très pressé de rencontrer ses merveilleux parents. Il me semble que je l'aurais été moi aussi! Ils lui racontaient la beauté du printemps et préparaient pour lui un cocon douillet en vert et blanc depuis des mois.

Bien entouré par la médecine d'aujourd'hui et des parents attentifs, il ouvre petit à petit les yeux sur l'univers. Minuscule, mais déjà plein de cette vie que rien ne vaut, il a la chance, ce trop petit bébé d'être né ici, où la prise en charge médicale est assurée, où on sait ce qu'il convient de faire avec un enfant prématuré. Le pédiatre n'était pas inquiet, ce qui a rassuré les parents.

Il faut fêter ce bonheur d'un enfant qui apparaît, nous avons tant de chance de pouvoir vivre en paix ces instants fabuleux de la vie et c'est un tel bonheur de tenir un petit bébé dans les bras. Alors, moi, j'ai la tête dans le coeur depuis le 4 mai! J'espère que toutes les fées, tous les Merlin l'enchanteur, tous les génies bienveillants et tous les magiciens du ciel et de la terre vont se tenir la main autour de la couveuse dans laquelle Ezékiel prend petit à petit du poids, du mieux, de la vie.

Ezékiel, prénom d'origine hébraïque, est rare chez nous. Il signifie «la force de Dieu». Mon fils est de la génération Star Wars. Et comme le petit est né le 4 mai, il a dit en jouant avec les mots: «May, the 4th be with him...».

C'est sûr qu'il a besoin de force pour traverser sans heurt ces quelques semaines où il doit apprendre un peu tôt les indispensables de la vie. Car un jour peut-être, les traces de ces sages philosophes imaginaires qui ont impressionné son papa, Ezékiel suivra!

Ma vie est super belle, et encore plus avec sa venue! Tous les grands-parents comprendront: je veux lui rendre la pareille. Je vais lui apprendre les plantes, la forêt, la rivière. Je vais lui montrer comment faire pousser les légumes et les fleurs pour qu'il sache le faire lui aussi, si un jour il le souhaite. Je vais lui montrer le bonheur simple, si souvent à notre portée que nous l'oublions, effarés par le mirage de la surconsommation sans fin et sans sens. Je vais lui raconter l'histoire des étoiles qui brillent plus que n'importe quelle enseigne.

Si tout va bien, Ezékiel vivra jusqu'au prochain siècle. Et pendant tout ce temps, je voudrais que la vie de tous les enfants se déroule sur une terre où les humains s'épanouissent dans la paix entre eux et avec la nature.

Pour cela, j'espère que l'humanité va continuer à se réveiller pour faire de la terre une planète plus claire, plus verte et plus bleue pour tous les humains et tous les non humains. C'est une utopie c'est vrai. Mais une utopie, ce n'est pas l'irréalisable, c'est l'irréalisé, a dit un homme très sage!

Les chemins de traverse devraient éviter de creuser encore les ornières insurmontables des autoroutes d'un monde technocratique, mercantile et dépendant des énergies fossiles.

En empruntant ces sentiers écartés, nous pouvons créer ensemble un monde où tous les enfants apprendront le dialogue et le partenariat avec la nature. C'est la responsabilité des adultes d'aujourd'hui de leur apprendre cela.

Alors sur une terre pacifiée, portée par tous les petits Jedis du monde, la force lumineuse de l'humanité de mille feux brillera!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer