Audace et fierté pour 2016

ÉDITORIAL / En 2016, le Saguenay-Lac-Saint-Jean doit s'affranchir de sa... (Photo courtoisie)

Agrandir

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

ÉDITORIAL / En 2016, le Saguenay-Lac-Saint-Jean doit s'affranchir de sa dépendance économique au bois et à l'aluminium, se réinventer collectivement sans attendre l'avènement d'un improbable messie, et retrouver l'audace presque insolente qui le caractérisait à l'époque des grands bâtisseurs.

À l'approche du Nouvel An, de nombreuses résolutions s'imposent au Royaume, qui semble résigné à attendre la reprise économique de l'une et l'autre de ses deux grandes industries. Dans un monde où les marchés sont en proie à des turbulences aussi fréquentes qu'imprévisibles, il est essentiel de miser sur la diversification. Le discours a été répété mille et une fois par les acteurs socioéconomiques au cours des dernières années. Or, bien que ce constat soit admis de façon unanime, les gestes concrets qui en découlent ont été plutôt rares.

À Alma, le maire Marc Asselin fait partie de ceux qui ont joué d'audace en pariant sur la création d'un Centre d'excellence sur les drones (CED), lors de sa première élection en 2009. Les attentes étaient immenses: des retombées directes de quelque 70 millions de dollars avant 2018, promettaient les intervenants de la Ville. Même si le CED a vu le jour, il serait très étonnant que les objectifs soient atteints selon l'échéancier initial. Cependant, quel que soit le résultat final, nul ne pourra reprocher à la capitale jeannoise et au maire Asselin d'avoir tenté le coup et d'avoir fait preuve de leadership.

La même formule s'applique à Saguenay, avec le défunt projet Cobalt.

La région a les moyens de prendre ce genre de risques, trop souvent décriés par une critique éteignoir.

À moins d'un projet tombé du ciel et entièrement financé par des capitaux étrangers, il est impossible de vaincre la morosité économique sans péril.

Une série d'articles publiés récemment dans La Presse font état de l'effervescence économique que connaît Drummondville. Dans son reportage, la journaliste Hélène Baril rapporte que, depuis trois ans, il se construit l'équivalent d'un logement par jour dans la ville du maire Alexandre Cusson. Les entreprises s'épanouissent à un rythme inouï: les PME ont investi plus de 220 millions en 2014 et plus de 300 millions en 2015.

L'un des principaux problèmes évoqués est le manque de main-d'oeuvre, le taux de chômage atteignant à peine 5%!

Entre autres efforts déployés par la municipalité pour pousser davantage la croissance économique, la journaliste mentionne la construction d'un pavillon de 24 millions de dollars destiné à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Des entreprises locales ont cru en cette démarche et ont emboîté le pas, déboursant 8 millions de dollars pour faciliter la venue de l'université dans leur communauté.

Le campus ouvrira ses portes en janvier. Lorsqu'interrogé sur ce projet collectif, le maire Cusson a affirmé: «On aurait pu faire des représentations et attendre que le gouvernement nous entende. On a décidé d'agir».

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, une partie de l'équation réside peut-être dans ces quelques mots. Plusieurs croient que la région ne compte aucun leader économique capable de réunir toutes les forces vives autour d'une même cause. La problématique a notamment été effleurée par le recteur de l'Université du Québec à Chicoutimi, Martin Gauthier, lors de son passage devant le Cercle de presse du Saguenay, le 16 décembre dernier.

L'éclosion d'une figure emblématique et influente contribuerait certes à l'essor du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Mais en attendant qu'une personne se lève et se saisisse de cette mission, il est impératif d'aborder 2016 sous le signe de la cohésion régionale, dans une perspective où les guerres de clocher n'ont plus leur raison d'être. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean doit s'unir et s'armer d'une audace qui, à l'heure actuelle, lui fait cruellement défaut.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer